Peter V. Brett

Le lieu de rencontre de tous les lecteurs francophones du génial Peter V. Brett, auteur de l'Homme Rune
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 14 février 2005 : Je pense que Constantine sera nul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: 14 février 2005 : Je pense que Constantine sera nul   Lun 26 Oct 2009 - 20:48

J’adore les comics. Je les ai toujours adorés. J’avais l’habitude de lire tous les comics BS habituels quand j’étais enfant ; Richie Rich, Archie, Casper, ce genre de choses. Mon premier VRAI comic, comme à peut près tout ce que j’aimais jusqu’à présent, était à mon frère.
Nous étions en 1982. Je n’avais aucune idée du fait que Regan était entrain de foutre en l’air l’économie, une guerre froide était des gens se battant dans la neige, et les armes nucléaires étaient juste une bonne promesse dans un film. Les skates en polyuréthane étaient à la mode, ainsi que Van Halen. J’avais 9 ans.
Pour une raison inconnue, mon frère amena à la maison une copie de Uncanny X-Men, le numéro 162. N’étant pas vraiment un gros lecteur, le livre fut vite mis de côté et récolté par moi-même. Pas étranger aux objets de seconde main, et content d’avoir ce que mon frère si cool de 12 ans pouvait adorer, j’avais tendance à acquérir toutes les possessions dont il ne voulait pas.
Le numéro 162 de X-Men est posé sur le bureau juste à côté de moi alors même que j’écris ceci. Il n’est pas en état neuf. En fait, du point de vue d’un collectionneur de comic, il serait classé comme « Bon » (B) : Très souvent lu, et plié, mais toujours complet. Endommagé au point de ne plus être collectionnable par la plupart des collectionneurs, donc 30 à 50% du prix initial. »
C’est un comic qui a été bien lu et bien aimé durant les 23 dernières années, et ça se voit. Dans l’histoire, les X-Men ont été kidnappés par une race d’aliens nommés les Brood, qui sont comme de géantes abeilles tueuses. Les Brood pondent leurs œufs dans le corps des hôtes, tels que les humains, et lorsque les œufs éclosent, cela force l’hôte à se métamorphoser en jeune Brood avec tout le savoir et les pouvoirs de l’hôte. Du coup, les X-Men, avec leurs pouvoirs de mutants, font d’excellents hôtes, et leurs pouvoirs passent aux jeunes broods lorsqu’ils grandissent.
Les X-Men sont drogués et emmenés dans le monde des Brood (Broodworld) où on leur implante des œufs à tous et les hypnotisent pour qu’ils pensent qu’ils sont les honorables invités d’une jolie race volante.
Mais Wolverine, avec ses sens surdéveloppés et ses capacités mutantes de régénération, perce l’illusion, et s’échappe. Seul dans Broodland, Wolverine doit éviter les chasseurs Brood (qu’il appelle Sleazoïds) qui le traquent, tout en combattant simultanément l’influence des jeunes éclos à l’intérieur de son corps.
Wolverine passe par ce qu’Uma Thurman appellerait une campagne rampante et hurlante de vengeance, tuant les Sleazoids et les monstres aliens en masse, tuant finalement l’œuf à l’intérieur de son corps. Réalisant que ses coéquipiers, ne possédant pas ses capacités de régénération, n’ont aucune chance de survivre à l’éclosion des œufs qu’ils portent en eux, il décide de les tuer avant qu’ils ne deviennent eux-mêmes des Sleazoids. L’épisode se termine avec Wolverine jurant de tuer tous ses amis.
Petit enfant jésus, c’était un livre génial! Une grande part du nerd que je suis aujourd’hui l’est grâce à ce livre incroyable. Si ce n’avait pas été si bien…
Quoiqu’il en soit, je ne dis pas ça pour vous ennuyer avec ma nostalgie, mais pour tenter de vous expliquer ce que les comics signifient pour moi. Je n’ai jamais été très populaire à l’école. Je n’ai pas vraiment eu mes ailes sociales avant l’université. Avant cela, j’avais une poignée d’amis, et mes comics. La plupart du temps les comics ETAIENT mes amis.
Alors lorsqu’un film est basé sur des personnages de comics, je ne lui donne pas de laissez-passer. Non, je le juge d’autant plus durement car la source est si chère à mes yeux. C’est comme tenter de jauger si un garçon est assez bon pour sortir avec votre sœur… d’autant plus, car c’est vraiment IMPORTANT. C’est pourquoi je deviens si incroyablement en colère envers les adaptations de comics en films. La plupart du temps, les producteurs de films n’ont aucune réelle compréhension des personnages avec lesquels ils travaillent et vous avez des films de merde comme Dardevil ou Catwoman. J’aimerais mieux ne pas faire d’adaptation de comics du tout plutôt que de prendre un personnage qui est comme un vieil ami pour moi et juste… lui pisser dessus…
D’un autre côté, les films comme le récent Spider-Man et les films X-Men montrent juste tout ce qu’on peut faire avec ces personnages, si vous avez une bonne histoire et de bons effets spéciaux. Je pourrais regarder chacun de ces quatre films 10000 fois et ne jamais m’en lasser.
Ce qui m’amène à Constantine. Cela sort cette semaine. Demain je pense. Pour ceux qui ne le savent pas, Constantine tire son nom de John Constantine : Hellblazer, un comic de Vertigo de DC Comics. Les livres Vertigo ont tendance à exister en dehors de l’univers traditionnel de DC, et sont bien plus percutants que vos épisodes moyens de Superman’s Pal, Jimmy Olson, ou ce genre de choses. Les livres Vertigo sont classés comme « pour lecteurs adultes seulement » et contiennent souvent blasphèmes, nudité et énormément de violence. Sérieusement, je parle de putain de violence. Ce que vous imaginez maintenant est environ un 4. Je vous parle d’un 11.
Hellblazer est un livre à propos de John Constantine, un pur anglais avec un fort accent, un sal caractère, et un penchant pour l’alcool et les clopes. John est en quelque sorte un enquêteur du paranormal, même si plus par héritage que pas un quelconque amour pour ce travail. Il est en colère, insupportable, et apporte malchance à tous ceux qu’il rencontre.
La chose que j’aime le plus à propos de John, est qu’il n’a à priori aucun pouvoir. Il connait beaucoup de choses sur la magie, mais ne l’utilise pas très souvent. Il vient à bout des ses problèmes par son comportement et sa débrouillardise.
Et pourtant, il fait le poids avec les meilleurs d’entre eux. John est régulièrement confronté aux démons, aux magis, et au diable en personne. Et il en sort vainqueur. Comme Batman, il se bat contre les puissants ennemis avec sa seule volonté.
John a été aspiré en enfer, disons par un genre de gamins punk goths dont le ouija avait été confisqué. Le jour suivant, il revient, et tabasse les gamins, et les effraie immédiatement. Quand les gamains ont fuit, quelqu’un dira « John, comment as-tu pu t’échapper de l’Enfer? ».
Et John répondra « Eh bien j’ai fait croire à ce démon du Choas que j’avais la pierre de Mogadushoo dans ma poche, mais c’était juste une capsule de bouteille. Quand le branleur écailleur m’emmena dans la 7eme couche, je lui ai donné la capsule, et un coup de pied dans les couilles pour sa peine. Ensuite, je me suis allumé un drapeau et attendu qu’un diable Flarg faisant le passage d’une dimension à l’autre arrive. Le diable Flarg sont extrêmement stupides, je lui ai donc dit… »
Etc etc. Essentiellement, John n’a qu’à raconter des conneries pour se sortir de toute situation. Il se fait botter les fesses tout le temps, mais ne perd jamais son temps à insulter ceux qui le frappent, et au final, vous voyez qu’il les embobinait tout du long. Un personnage extraordinaire. Un livre génial. Essayez le. Je recommande de débuter avec Dangerous Habits.
J’étais donc assez intrigué quand j’ai entendu qu’ils faisaient un film. Hellblazer est un livre très sombre. Ce n’est pas le genre de choses à acquérir au hasard. Je pensais qu’il y avait de grandes chances que le producteur soit un fan du livre et fasse ça bien.
Puis j’ai entendu qu’ils faisaient de Constantine un américain. Dès lors, j’étais inquiet, sans mots tels que couilles, branleur, est-ce que cela serait le Constantine que je connaissais et aimais?
Puis j’ai entendu qu’ils castaient Keanu Reeves. J’ai prié de m’être trompé. Nous savons depuis Dracula que Keanu ne peut pas prendre un accent anglais, donc ceci explique cela, mais tout de même. Ce connard ne peut pas jouer la sortie d’un sac en papier.
Il y a eu de bons films avec Keanu Reeves. Je ne le nie pas. Bill et Ted, Speed, les Matrix. Tous de bons films, mais je dirais qu’ils l’étaient malgré lui. Dans Bill et Ted il n’avait pas vraiment besoin de jouer, il devait juste être stone. Trop facile. Speed… merde, je ne sais pas comment celui-ci a marché. Il y avait une formule magique que je n’ai jamais revue. Et les Matrix étaient juste super pour Keanu, car l’ensemble des films repose sur le fait qu’il est le personnage pommé que les spectateurs suivent, et nous apprenons tout en même temps que lui. Comme le dernier film le montre, une fois qu’il n’est plus pommé, son faible talent d’acteur devient TRES apparent.
Alors, merde. Un mauvais acteur, pas de jurons anglais… quoi d’autre? Va-t-il arrêter de fumer à la chaine? Eh bien, c’est Hollywood, donc je parierais que j’ai raison, là encore. Dans les comics, vous ne voyez jamais John sans une cigarette à la main. Je parie qu’il n’en allume pas plus de 2 dans le film, s’il en allume seulement.
Mais malgré tout, j’ai espéré. J’ai donc regardé les préviews. Et maintenant je suis vraiment inquiet. Tout ce que je peux dire jusqu’à maintenant, c’est que ce film n’a absolument rien à voir avec le personnage des comics. Ce qui pourrait être bien. Faites un film sur Keanu Reeves le détective du paranormal, et appelez le autrement! Mais non, ils veulent s’assurer que les geeks hardcore iront le voir, alors ils pervertissent le nom de Constantine, sachant que tous les nigauds devront aller le voir.
Ce qui m’irrite c’est que maintenant lorsque ce film va couler, il n’y aura officiellement aucune chance pour eux de le faire bien un jour.
Les boules.

___
EDIT :
source

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
 
14 février 2005 : Je pense que Constantine sera nul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elle décoration Février/mars 2010
» L'adieu - Le train des Enfoirés - 2005
» Photos de Marcel Huckel - Strasbourg 8 février 1980
» Le meilleur de 2005
» Guitare Sèche janvier-février 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Peter V. Brett :: Cul-de-Sac : le coin de Peat :: La petite fenêtre dans son crâne-
Sauter vers: