Peter V. Brett

Le lieu de rencontre de tous les lecteurs francophones du génial Peter V. Brett, auteur de l'Homme Rune
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Critiques de films P, Q, R, S, T

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Critiques de films P, Q, R, S, T   Jeu 22 Oct 2009 - 13:16

Liste de films :

P
Le Pacte du Sang : Neytiri
Paranoïak/Disturbia : Neytiri
Parle avec Elle : Gwenescence
Penelope : Neytiri
Permis de Mariage : Neytiri
Le Petit Nicolas : Gwenescence, Neytiri
Petites Confidences à ma Psy : Neytiri
Piège de Cristal : Gwenescence
Polly et Moi : Gwenescence
Le Prestige : Neytiri
Pirates des Caraïbes II : Dead man's chest : Neytiri
Pirates des Caraïbes III : Jusqu'au Bout du Monde : Neytiri
Prédictions : Neytiri
Pride and Glory : Neytiri
Le Prix à Payer : Neytiri
Les Promesses de l'Ombre : Neytiri
La Proposition : Neytiri, Gwenescence
P.S. I Love You : Neytiri, Gwenescence
Public Ennemies : Layne, Neytiri, Gwenescence
Push : Neytiri

Q
40 ans toujours puceau : Neytiri
Les 4 Fantastiques et le Surfeur d'Argent : Neytiri
88 Minutes : Neytiri
99 F : Neytiri
15 ans 1/2 : Neytiri

R
Rachel Getting Married : Layne
Raisons d'État : Neytiri
Ratatouille : Neytiri, Gwenescence
Rec : Neytiri
Reign of Fire : Neytiri
La Reine des Damnés : Gwenescence
Le Renard et l'Enfat : Neytiri
Rencontre avec Joe Black : Gwenescence
Requiem for a Dream : Neytiri
Reviens-Moi : Neytiri
La Route : Layne

S
Safari : Neytiri
Le Scaphandre et le Papillon : Neytiri
Secret Défense : Neytiri
Le Secret de Terabithia : Neytiri
Les Seigneurs de la Mer : Neytiri
Sexy Dance 2 : Neytiri
She's the man : Neytiri
Shooter Tireur d'Elite : Neytiri
Shoot Them Up : Neytiri
Shrek (1, 2, 3) : Gwenescence
Shrek 3 : Neytiri
Si j'étais toi : Neytiri
Slumdog Milionaire : Layne, Neytiri
Solomon Kane : Gwenescence
Speed Racer : Neytiri
Spideman 3 : Neytiri
Stardust, le mystère de l'étoile : Neytiri, Gwenescence
Star Trek : Layne, Neytiri
Step Up : Neytiri
Stitch, le film : Neytiri
Sunshine : Neytiri
Supergrave : Neytiri
Survivre avec les Loups : Neytiri
Sweeney Todd : Neytiri

T
Taken : Neytiri
Taxi 4 : Neytiri
Tellement Proches : Layne
The Box : Neytiri
The Cove : Neytiri
The Dark Knight : Neytiri
The Eye : Neytiri
The Holiday : Neytiri
The Other Man : Layne
The PatriotGwenescence
The Singing Detective : Neytiri, Layne
The Soloist : Layne
The Wrestler : Layne
This Is It : Neytiri
Tout Sauf en Famille : Neytiri
Transformers : Neytiri
Transformers 2 : Neytiri
Le Transporteur : Neytiri
3H10 pour Yuma : Neytiri
30 Jours de Nuit : Neytiri
300 : Neytiri
Tresor : Neytiri
Tropic Thunder : Neytiri
Tueurs Nés : Neytiri
Twilight, chapitre 2 : Tentation (New Moon) : Layne, Neytiri, Gwenescence


Dernière édition par Layne le Mer 13 Jan 2010 - 22:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Jeu 22 Oct 2009 - 13:17

Slumdog Millionaire

En Inde, un jeune homme est accusé d'avoir triché au jeu télévisé "Who wants to be a millionaire" Pour expliqué comment il connaissait les réponses, il raconte (lors de son interrogatoire) sa vie, de petit garçon lorsqu'il a perdu sa maman, ado avec son grand frère, jusqu'à maintenant où il essaie encore de retrouver celle qu'il aime. On jongle entre l'interrogatoire (et la torture...), les extraits de l'émission, et l'enfance de Jamal.

Wooooooooow Shocked Shocked Shocked J'ai A-DO-RÈ !!!
Un histoire magnifique, traité avec poésie et nervosité. Dany Boyle est de retour! on retrouve le style rythmé de ses débuts, la musique (toujours très bien choisie) accompagnant parfaitement certaines scènes, l'émotion se peignant sur le visage des personnages... Les acteurs sont magnifiques, surtout Dev Patel (qui joue Jamal) qui exprime une très grande sensibilité dans son regard et ses attitudes. Les enfants aussi sont très bien et extrêmement bien choisis physiquement (on montre les 3 personnages principaux à 3 âges différents)
Je pense qu'il sera très haut dans ma liste de films 2009 en fin d'année ^^ Mon 1er coup de coeur 2009.
Un film à voir et qui mérite l'Oscar!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Jeu 22 Oct 2009 - 13:18

Rachel Getting Married

Kym sort de 9 ans de réhabilitation dans plusieurs centres de désintoxication, l'occasion d'assister au mariage de sa soeur Rachel. Disputes familiales, mensonges, révélations, jalousies... tout ce qui ressort en famille lors des préparatifs d'une grosse fête.
Ce film est très réaliste, camera à l'épaule on a l'impression d'assister à un reportage sur des vrais gens (des fois j'avais l'impression de regarder une émission de télé réalité sur MTV! lol) tant tout est naturel et sans artifices. Anne Hathaway y est excellente, toutes les émotions se reflètent parfaitement dans son visage et dans son attitude, elle est très crédible et extrêmement touchante.
On assiste donc aux fiançailles puis aux préparatifs du mariage et enfin à la cérémonie suivie de la fête. J'avais l'impression d'y être, ça m'a un peu barbé parceque je n'aime pas les mariages et les grosses fêtes mais c'est tellement juste que j'ai pris plaisir à regarder tout ça. L'ensemble du film est plaisant, touchant, et fait réfléchir aux faux-semblants, silences et autres secrets qui existent au sein d'une famille.
J'ai bien aimé, je pense que je le reverrai dans quelques années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Jeu 22 Oct 2009 - 13:18

Star Trek

La préquelle. On y voit la formation de l'équipage du USS Enterprise ainsi que la jeunesse des 2 personnages cultes, Captain Kirk et Pr Spok.
Bon trekkie, on y voit les éléments essentiels et les caractères (assez sommairement) des personnages et l'univers Trek. Les images sont très belles, beaux plans de l'espace et des paysages terrestres et extra-terrestres. De l'humour, des batailles (des fois un peu ennuyeuses...), de l'amuuuuur, de l'honneur, etc.
A noter l'apparition Leonard Limoy, l'original Spok, dans son rôle de prédilection. J'ai trouvé ses scènes très touchantes et justes.
J'ai bien aimé l'histoire de Kirk, rebelle qui n'ose pas suivre les traces de son père mais qui dépasse son chagrin. Assez bien interprété par Chris Pine.
Le meilleur de tout, bien sûr, c'est Spok par notre Zachary Quinto lov4 lov4 lov4 : excellent dans ce rôle! plein de retenue, d'air intelligent, d'émotions cachées, de classe, de beauté, de... tout!!! lov magnifique, voix extatique, regard pénétrant, des oreilles lov4... J'espère que ce rôle va lui permettre d'avancer au cinema, il a d'enormes capacités et ce serait dommage de réserver son talent aux séries télé... Je l'aaaaaaaaaime, il est génial!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Jeu 22 Oct 2009 - 13:19

The Other Man

à Londres, un homme découvre que sa femme a eu une liaison avec un autre homme pendant plusieurs années. Il part à sa recherche à Milan pour le tuer mais apprend à le connaitre et à connaitre sa femme.

L'histoire semblait bien, intéressante, j'ai trouvé qu'elle n'était pas très bien exploitée, ça aurait pu être mieux. Le film n'est pas mauvais en soi mais il manque de profondeur, ce qui est vraiment dommage car les acteurs (en particulier Liam Neeson et Antonio Banderas) réussissent à bien représenter les émotions qui habitent les personnages. Bizarre, le film m'a rendue triste, j'étais complètement déprimée en sortant du cinema... je ne sais pas si c'est l'histoire de deux hommes qui aiment éperdument la même femme et c'est super dur d'ecouter un autre parler d'elle avec amour...
On y voit de belles images de Milan et du Lac de Côme, ça donne envie d'y aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Jeu 22 Oct 2009 - 13:19

Tellement Proches

Un petit film français bien sympathique et très attachant.
En fait, au départ je voulais le voir pour "admirer" Créteil puisqu'une partie est filmée dans les quartier des "choux", d'ailleurs ils en parlent pas mal de ce coin super moche. Je n'ai pas été déçue à ce niveau là, donc, de plus la première scène est en plein Ikea Villiers sur Marne (j'ai reconnu le parking!)
A part le 'décor' j'ai été agréablement surprise! Non seulement le film est drôle avec des dialogues savoureux, des acteurs supers (même les secondaires), des situations rigolotes, de l'émotion. On a l'impression d'être au milieu d'une famille de voisins. On ne rit pas aux eclats, ce n'est pas un film comique mais une comédie et on est bien, on ne voit pas pas passer le temps, l'histoire évolue bien et ne stagne pas.
Bref, une bonne surprise!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Jeu 22 Oct 2009 - 13:20

Public Ennemies

Une histoire intéressante, des acteurs très bons et très beaux (et des belles tenues années 30) malheureusement les longueurs et les mitraillettes (on se croirait dans un film de guerre parfois...) rendent le film un peu lourd à digérer...
J'ai été déçue que Depp et Bale ne soient que très peu face à face... Heureusement, quelques scènes sont là pour sauver les meubles! Surtout une avec Johnny Depp, et une autre avec Marion Cotillard et Christian Bale.
Dommage... un film de gangster qui ne deviendra pas une légende...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Mer 28 Oct 2009 - 9:17

Pirates des Caraïbes II : Dead man's chest :




J'ai adoré, au moins autant que le premier, si ce n'est plus.
Les raisons :
-Après une attente incroyable, à la limite du supportable, quel plaisir d'entrer enfin dans la salle, toute excitée, et de sentir ce frisson si rare me remonter le long de l'échine alors que la salle plonge dans le noir, et que le sinistre battement de coeur nous met immédiatement dans l'ambiance avec le titre du film!
-La réalisation toujours excellente, meme si pas innovante.
-L'humour, encore plus présent que dans le premier, en particulier tout le passage sur l'île des Pelagostos!
-L'intrigue, assez fouillé pour un blockbuster américain, avec notamment quelques surprises pas négligeables (ah cette fin!!! Sur le cul radicalement MDR!)
-Orlando Bloom est moins mauvais (juste un peu mais bon... venant de lui je sais pas si on peut s'attendre à mieux...) et Keira Knigthley s'est également améliorée. Bill Nighty est excellent, tout comme d'ailleurs tous les autres seconds rôles, géniaux (ah Pintle et Ragetti, je les adore! )
-Le Flying Dutchman, réeelement hallucinant de beauté, de gothisme, avec une esthétique hahurissante!
-La musique, du grand Hans Zimmer, surtout le theme de Davy Jones, que je ne me lasse pas d'écouter en boucle.
-l'atmosphère plus sombre que le premier durant tout le film, même si largement compensée par la surcharge d'humour de ce second opus.

-Et enfin, j'ai gardé le meilleur pour la fin lol. En tant qu'immense fan de l'acteur, j'en attendais bien évidement énormement de lui, avec toujours donc risque d'être déçue. Eh bien... ce ne fut pas le cas! Johnny Depp est réellement déifique dans le rôle de Jack Sparrow! C'est simple d'ailleurs, si on avait donné le rôle à quelqu'un d'autre, je n'ose meme pas imaginer ce qu'aurait donné les deux films. OK il en fait des tonnes, mais c'est tellement savoureux! Qui n'a pas explosé de rire en le voyant courir? Qui n'a pas sentit ses zygmotique entrer en folle scéance de gym en voyant toutes ses mimiques, ses petits sourires en coin? Ah làlà, quel merveilleux personnage! Quel splendide acteur! A chaque film je me dis qu'il joue tellement bien que ce n'est pas possible de faire mieux... et à chaque film il me bluffe en surpassant encore sa perfomance précédente! Bravo donc Mr Depp et vivement mai 2007 pour suivre la suite des aventures du délicieux Captain Jack, en espérant tout de même qu'ils n'aillent pas plus loin dans "l'excentricité" de Jack, au risque de le transformer en clown...

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Mer 28 Oct 2009 - 9:17

Le Pacte du Sang :



Le film pour ados de Noel. Autrement dit, comme d'habitude avec ce genre de films (à quelques rares exceptions comme l'Effet Papillon), on laisse son cerveau à l'entrée de la salle, et on s'en met plein les yeux.
Là pareil, dès le début on sent toute l'intrigue se dérouler devant nos yeux. Le "méchant on le repère à des kilomètres, éventant le soit disant suspense que le réalisateur tente d'instaurer.
Les acteurs joue assez mal, certains ne sont carrement pas crédibles.
Comme toujours dans ce genre de film on a la juste dose de filles en sous-vètements, de mecs aux abdos dégoulinant de sueur et taillés dans des statues de Grèce antique. Bref, rien de bien inovant.
L'intérêt de ce film me direz vous?
La façon d'aborder la magie qui est assez originale pour ce que j'en avais personnellement vu jusqu'ici, une histoire bien ficelée de ce côté-ci. Des effets spéciaux certes peu nombreux mais réussis et spectaculaires. Un bon rythme sans temps morts du début à la fin.
Bref, là aussi un bon moment de cinéma, si on ne se pose pas trop de questions.
Mais on est loin tout de même des dérangeants Final Destination des même créateurs et c'est certain que s'ils font une suite, ce que laisse suggérer la fin du film, ce sera sans moi

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Mer 28 Oct 2009 - 9:18

The Holiday



La comédie sentimentale de Noël!

L'histoire est on ne peut plus banale et téléphonée : deux femmes découragées par une rupture amoureuse (dont l'une le prototype parfait de Brigjet Jones!) décident d'échanger leurs maisons le temps des vacances. Là, elles rencontrent chacune l'amour innaccessible.

Je n'ai pas besoin de vous en dire plus pour que vous compreniez et deviniez la suite...

Pourtant, l'histoire offre son lot de surprise car elle sort à plusieurs reprises des sentiers battus pour toucher le spectateur en plein coeur.

La dose d'humour est au rendez-vous avec Cameron Diaz alors que la dose de bons sentiments est assurée par Kate Winslet. Toutes deux sont à leur place, sans percer l'écran toutefois.

La grosse surprise du film est donc réservée au casting masculin. Entre Jack Black étonnement émouvant et juste qui prouve après King Kong qu'il peut faire autre chose de l'humour de bas étages. Et Jude Law, touchant aux larmes, incroyablement crédible, dans un rôle où on ne le connaissait pas, celui d'un personnage sensible, mais à la fois blessée au plus profond de lui même. ET d'une beauté à faire se damner un ange...

Un superbe film donc qui montre toutes les beautés de l'amour, quand on a trouvé le vrai, et toutes les blessures de ce même amour quand celui-ci n'est qu'illusion.

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Mer 28 Oct 2009 - 9:18

Taxi 4 :



Vu hier en avant première. Certainement le pire de la quadralogie... Ils ont oublié le scénario et les cascades pour le transformer en clownerie à deux francs six sous dont certains gags sont tellement énormes qu'ils ne font meme plsu rire. Aucune surprise, aucune inovation, néant...
Et le pire, c'est que malgré tout ça, on passe bizarrement un bon moment...

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Mer 28 Oct 2009 - 9:18

300



Que dire si ce n'est que ce film est tout simplement sublime.
L'histoire tout d'abord, emplit de sacrifices, de courage, de perfidie mais aussi d'amour, le tout incroyablement bien dosé.
Les interpretes ensuite, Gerard Bulter en tête. Car il faut vraiment habiter son personnage pour ne pas avoir l'air ridicule dans leurs costumes. Et aussi parce qu'il arrive à insuffler à Leonidas une humanité extraordinaire étant donné les choix graphiques et les dialogues d'époques dont aurait pu etre empesé son personnage.
Mais la virtuosité du film réside avant tout dans son incroyable photographie, dans des teintes d'apocalypse, qui prend à la gorge et aspire les rétines pour ne plus les relacher.
Les combats sont à couper le souffle, un mix entre Matrix et Gladiator; les effets spéciaux sont magnifiquement bien réussi et s'intègrent parfaitement dans la beauté artistique du film puisque ce sont eux qui la façonne.
Les discours de Leonidas puis de ses guerriers m'ont filé le frisson.
Bref, j'en attendais beaucoup, je n'ai pas été déçu le moins du monde.

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Mer 28 Oct 2009 - 9:19

Le secret de Terabithia


L'histoire : Deux enfants issus de milieux sociaux radicalement différents deviennent amis et créent un monde imaginaire pour oublier leurs soucis.
Mon avis : Je m'attendais à totalement autre chose puisque la bande annonce nous avait présenté ce film comme étant dans la lignée de Narnia ou encore Eragon. N'ayant pas lu le livre, c'est donc avec étonnement que j'ai suivi les aventures de ces deux enfants plus souvent à l'école ou aux prises avec leurs responsabilités que dans ce monde imaginaire donc la bande annonce vantait pourtant tant les mérites. Mais malgré ce petit "désagrément", le film s'est révélé magnifique. Avec une atmosphère bien particulière imprimée tout au long du film, chose que j'apprécie énormement, on plonge directement dans l'histoire, qui se révèle, de plus, très originale. Car bien loin des contes de fée traditionnels ou des histoires pour enfant où tout est bien qui fini bien, ici l'auteur a choisi de nous placer face à nos responsabilités, et de nous montrer que la vie n'est malheureusement pas toujours rose, et que tout acte, toute pensée, a ses conséquences. Un film poignant donc, ce qui le rend d'autant plus magnifique, avec des interprête prodigieux pour leur jeune âge

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Mer 28 Oct 2009 - 9:19

Le Prix à payer :



L'histoire : Deux couples, deux milieux de vie, et pourtant, la même situation : les maris en manque de sexes ont fini par monter un savoureux chantage pour arriver à leurs fins...
Mon avis : Un film français bien sympathiques, aux 4 interprêtes excellents. Chacune des répliques fait mouche, l'histoire avance à la vitesse grand V, on ne s'ennuie pas, on rit, on sourit, devant cette situation si cocasse. Le film chancèle tout du long sur l'infime frontière entre le sexe et l'amour, nous interrogeant sur le fait que finalement, l'amour est-il possible sans le sexe, et vice-versa? Une comédie savoureuse donc

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Mer 28 Oct 2009 - 9:19

Sunshine :



L'histoire : Chaque seconde dans l'univers, un Soleil meurt. En 2057, c'est le notre. Une mission spatiale est donc envoyée, suite à l'échec de la première, afin d'envoyer une charge nucléaire massive au coeur du Soleil dans l'espoir de créer une nouvelle étoile à partir de l'astre mourant.
Mon avis : MA-GNI-FI-QUE!!! Sérieux je ne m'attendais à rien en allant voir ce film, réalisé par le réalisateur de La Plage, film qui trone depuis pas mal de temps parmi les pires films que j'ai jamais vu. Mais la présence de l'un de mes nouveaux chouchous, Cillian Murphy, ainsi que celle du toujours trèèèèèès mignon Chris Evans, ainsi que le fait que le film se déroule dans l'espace, qui m'a toujours fasciné, ont suffit à me donner l'envie de le voir. Et heureusement!
Dès les premières images, on voit qu'on a le droit à du lourd niveau réalisation. Et même si le réalisateur nous gratifie d'effets plutôt douteux tout au long du film, ils s'intègrent tellement bien dans l'ambiance du film qu'on en redemande!
L'histoire est passionnante, même si pas totalement originale, et plutot prévisible, car le rythme ne faiblit jamais de bout en bout.
De plus, tout en conservant une énorme part d'action, le film réussi l'exploit de présenter des personnages aux mentalités extrêmement fouillées, auquels ont s'identifie et on s'attache en très peu de temps.
La question du choix entre sauver une vie et sauver l'humanité toute entière, ainsi que celle de la possession d'un pouvoir quasi divin par un seul et unique individu, revient sans cesse nous tarauder tout au long du film.
Les images et les effets spéciaux sont magnifiques, et l'immersion dans l'océan lumineux des rayons solaires une expérience frissonnante.
Les interprêtes sont tous au top, Murphy en tête. Et j'avoue qu'il n'y a pas que le Soleil à m'avoir mis le feu dans ce film lol Chris Evans avec les cheveux long et une barbe ça a été... ma mâchoire a bien failli se décrocher et tout à coup il a effectivement fait très très chaud dans la salle lol
Bref, pour toutes ces raisons, je vous recommande fortement d'aller voir ce film sublime

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Mer 28 Oct 2009 - 9:20

Shooter tireur d'élite :

Ce film commence TRES (trop?) fort. On en a plein la vue, ça explose de partout, les paysages sont magnifiques; l'action arrive dans tous les sens.
Bref, on est à fond dedans!
Jusqu'au moment où la vraie histoire commence. Là on passe de longueur en trucs plus gros que le drapeau américain qu'on voit à outrance. c'est pétri de patriotisme, de complots à n'en plus finir, et prévisible comme tout.

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Mer 28 Oct 2009 - 9:20

Spiderman 3 :

L'un des films que j'attendais le plus de l'année! Comme toujours avec les Spiderman, une légère déception au sortir de la salle. Cette fois principalement dûe à l'extrême prévisibilité de tout le film qui est trop téléphoné de bout en bout.
Ensuite, ce qui faisait la force des autres Spiderman, a savoir la psyvhologie du personnage principal, est légèrement reléguée au second plan ici.
Quelques effets spéciaux sont ratés ou limite. Et le héros vient un petit peu trop facilement à bout des bad guys, surtout Venom qui est tout de meme réputé pour etre l'un de ses ennemis les plus coriaces.
Mais ça reste un bon film, j'ai passé un très bon moment, notamment grace aux nouveaux méchants qui se révèlent assez interessant, et très beaux artistiquement (surtout les effets spéciaux consacrés à Sandman, absolument magnifiques). Tobey s'est beaucoup amélioré dans son jeu, et ça se ressent, surtout lorsqu'il change habillement de personnalité. Sinon l'action est au rendez-vous, on ne s'ennuit pas, mais il manque un petit quelque chose, une âme, à ce film, pour le graver dans ma mémoire.

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Mer 28 Oct 2009 - 9:21

Pirates des Caraïbes III : Jusqu'au bout du monde :

En sortant de la salle, mes impressions auraient pu ce résumer à ces mots : profonde déception, dégoût de la grosse artillerie Hollywoodienne.
Car cette franchise dont j’étais pourtant la première fan jusqu’ici, broyée au rouleau compresseur de la machinerie commerciale, a perdu son âme, sa saveur, et son propos.
Pourtant, le film avait bien commencé, grâce à une intro magnifique, une scène soulevant les cœur et réveillant l’âme de pirate qui dormait au fond de moi depuis déjà 9 mois !
Cette scène ainsi que l’apparition du titre donnait une patte innovante, tant au niveau de l’ambiance, que de la réalisation, que je me disais que décidément, ce film réservait de grands moments comme le laissait présager la magnifique bande annonce.
Malheureusement, après une première bataille qui n’a rien de vraiment renversant quand on a assisté au fabuleux combat de « Wheel of fortune » du second opus, le film s’embourbe dans une lenteur monstrueuse. Il ne se passe rien, et même la musique d’Hans Zimmer est si discrète qu’on commence à se demander quand le film va enfin prendre son envol.
Puis, enfin, le moment tant attendu : l’entrée en scene de Jack Sparrow ! On nous l’avait annoncée encore plus grandiose que dans les précédents, et en cela première déception : drôle certes, loufoque aussi, mais tellement moins marqué au niveau de l’ambiance, tellement moins ancrée dans la légende Sparrow, que finalement elle est loin d’égaler l’amour que je porte aux deux entrées précédentes.
Là on se dit que le film va enfin pouvoir vraiment commencer, la star étant enfin sur scène.
Pourtant, il faudra attendre la toute fin du film et cette bataille navale (qu’on nous avait d’ailleurs promit immense et qui finalement n’oppose jamais plus de 3 navires en même temps…) pour s’en mettre plein les yeux.
Les scènes de rire sont tellement rare comparés aux autres, ou bien remplacées par un humour tellement lourd (je pense notamment à Pintle et Ragetti dont j’étais fan et qui ici sont rendus tellement lourds qu’il en deviennent plus pathétiques qu’autre chose…), que j’ai finis par rire jaune devant certaines scènes qui finissent à ne plus passer du tout alors qu’elles étaient censés me plier de rire (je pense notamment aux multiples Multiples Jack…).
Les personnages ont également perdu toute leur profondeur. A part les « je te trahit, et je te retrahit parce que tu m’a trahit en le trahissant » c’est le vide totale au niveau de leurs éventuelles motivations. On apprend celle de Sparrow à un moment du film, puis après plus rien… Sparrow qui est certainement ma plus grosse déception du film. Ce que je craignais le plus est finalement arrivé : ils en ont fait un clown, tout juste bon à parsemer le film de petites touches d’humour mais qui étaient tellement too much ici que la plupart ne m’ont même pas arrachées un sourire. Jack Sparrow le malicieux, celui dont on ne sait jamais ce qu’il a derrière la tête, dans quel camp il est, ni s’il ne va pas finalement encore retourner sa veste pour sauver son précieux Pearl (d’ailleurs il a l’air de s’en fiche royalement de son Pearl dans ce film alors qu’il est presque sa raison de vivre depuis le premier…), tout ceci à disparu. Pour moi, Jack Sparrow est bel et bien mort à la fin de l’épisode 2…
Et que dire des personnages secondaires totalement dénaturés ou sous exploités ? Comment avoir au sein de son casting des acteurs aussi doués que Jonathan Price (Gouverneur Swann), Chow Yung Fat (Sao Feng) et Jack Davenport (James Norrington) et leur réserver un sort aussi pathétique ? Même Davy Jones perd de l’intérêt et est en partie dénaturé…
De plus, le scénario est on ne peut plus confus, on s’y perd, et on finit par perdre tout intérêt pour celle-ci au bout de la nième trahison.
Les réponses tant attendu à la fin de l’épisode 2 ne sont pas données ou sont expédiées, tout comme les différents problèmes qui se posent à nos protagonistes et qui sont résolus en une fraction de seconde de la manière la plus stupide possible (je pense notamment au Kraken…).

Que reste-t-il de bon dans ce film me direz-vous donc ? Qu’est-ce qui fait que je parle juste de déception, et pas de bouse cinématographique ?
Tout d’abord, le jeu de certains acteurs, toujours irréprochables, tels que les trois acteurs précités, ajoutés à cela Geofrrey Rush, Bill Noghty, l’excellent Tom Hollander, et bien sur le fantasque Johnny Depp.
Puis ces quelques scènes qui ajoutent encore au monument Pirates des Caraïbes : l’introduction, la bataille navale finale, et une scène absolument époustouflante avec Cutler Beckett (ceux qui l’on vue sauront de quoi je parle !).
D’ailleurs en parlant de lui, il est LA révélation du film. C’est à lui qu’on été accordées les meilleures scènes, les meilleurs dialogues, il est omniprésent, et resplendit vraiment.
Puis cette musique d’Hans Zimmer absolument magnifique comme toujours qui transcende le film de bout en bout.
Enfin, malgré sa longueur et ses défauts, je ne me suis pas ennuyé durant toute la seconde partie du film.
Dommage donc qu’une série qui avait tellement d’importance à mes yeux et dont j’étais si fan s’effondre finalement pour son round final (car espérons qu’il le sera vraiment…) et ne me laisse ce goût amère là où avant il n’y avait que la passion.

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Mer 28 Oct 2009 - 9:21

88 minutes :

Pour un film censé se dérouler en temps réel, c'est d'un mou!
L'histoire Ô combien banale... Un homme reçoit des menaces de mort après avoir fait enfermer un dangereux meurtrier qui lui apprennent qu'il ne lui reste que 88 minutes à vivre.
La fin du film est on ne peut plus téléphonée, les rôles secondaires sont peu crédibles, voir mauvais.
Même Pacino est un rien grotesque, c'est dire!
Puis... faut vraiment qu'il change de coiffeur Al

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Mer 28 Oct 2009 - 9:21

Le Scaphandre et le papillon :

Un film magnifique sur le handicap vécut de l'intérieur, sur le combat pour la vie, sur la différence et le regard des autres.
Les acteurs sont incroyables, Matthieu Almaric en tête, la photographie absolument exquise (on retrouve partout la patte Kaminski).
Un petit chef d'oeuvre, touchant, émouvant, dont on ne ressort pas indemne.

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Mer 28 Oct 2009 - 9:22

Shrek 3 :

une grosse déception. Le film se laisse certe regarder, surtout de part la qualité toujours impeccable de l'animation, mais déjà niveau réalisation on sent qu'Adamson n'est plus aux manettes. ça perd en originalité et en dynamisme.

Niveau scénario, ça tient en deux lignes, à croire qu'Adamson l'a rédigé à la pause café entre deux tournages de Narnia... C'est creux, c'est chiant, ça dégouline de bonne morale, et finalement on perd tout ce qui avait fait l'originalité de Shrek, a savoir ce côté un peu décalé qui frolait meme avec le très politiquement incorrect et le gore parfois, pour retomber dans un banal film axé pour un public ne dépassant une limite d'âge de 12 ans (et encore...).

Même les clins d'oeils aux divers films que l'on connait si bien sont beaucoup moins présent, ainsi que l'humour qui manque cruellement, les seules scenes droles étant celles déjà vues moult fois dans la bande annonce.

Une déception donc, et quand on sait qu'ils projettent d'en faire encore 2 voir 3 suite, et qu'Adamson ne sera pas de la partie, trop occupé avec les Narnia, on est en droit de se demander ce que ça va donner... Machine à fric quand tu nous tiens...

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Mer 28 Oct 2009 - 9:22

Raison d'Etat :

Mon dieu que c'est long, lent et chiant! Très confus aussi, surtout du fait qu'ils ont rapiaté sur le maquillage et que du coup les personnages prennent 20 ans sans prendre une seule ride, ce qui fait qu'on ne sait jamais à quel époque on se trouve, et que ça devient d'une intense confusion. Pourtant, la réalisation, et surtout la photographie sont soignés. Les acteurs sont bons, et pourtant les deux acteurs principaux sont deux acteurs que je ne porte pas dans mon coeur... Le scénario n'est pas mauvais non plus. Dommage donc qu'une telle lenteur fasse perdre le fil, parce qu'en plus sur 3 heures... j'ai failli piquer du nez je ne sais combien de fois.

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Mer 28 Oct 2009 - 9:22

Ratatouille :

Un CHEF d'OEUVRE!!!

Scénario, animation, qualité de l'image, réalisation, dialogues, humour, rythme, musique, et même doublage, tout y est absolument parfait
On passe par presque toutes la palette des émotions en voyant ce film!

Remy est absolument craquant, j'avais les larmes aux yeux à chaque fois qu'il était triste tellement les expressions sont bien rendues. Du grand art.

Je n'en dirais pas plus, parce qu'il n'est pas de mots pour décrire la perfection

Dès sa sortie, c'est certain, j'y retourne!!! Le meilleur Pixar, et de très loin!

PS: ah oui j'oubliais, le court métrage qui précède le film est lui aussi une vraie petite pépite, hilarant!

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Mer 28 Oct 2009 - 9:23

Transformers :

Du pur Michael Bay! Du début à la fin ça explose, ça détruits, sa bouge dans tous les sens, l'action est rendez vous du début à la fin, et bien sur tout ça filmé avec son style légendaire que certains abhorrent mais qui a toujours le don de me scotcher à mon fauteuil.
Niveau réalisation donc, on s'y croierait! Quelques ratés au niveau des explosion où c'est trop flagrant qu'il a utilisé deux fois la meme pour deux explosions censées etre différentes mais bon, je lui pardonne

Niveau effets spéciaux, les magiciens d'ILM se sont surpassés! mis à part un petit raté sur la fin lorsque les avions de chasse survolent la ville, le reste est d'une fluidité et d'une beauté impressionnante, même, et c'est très très rare, lorsque Prime porte les deux héros dans sa main, ce qui est généralement toujours raté. Les transformations sont également très réussies et impressionnantes, bref, un vrai plaisir pour les yeux

Niveau scénario ça doit certainement être le Bay le plus plat et le moins travaillé de tous, mais le personnage principal est tout de meme un petit bijou du genre, puisque très crédible au niveau de ses réactions, de ses pensées etc. L'humour vient d'ailleurs surtout de lui, et c'était plaisant entre deux grosses scènes de destruction massive de rire un bon coup.

Niveau casting, Shia LaBoeuf s'en sort très bien à ma plus grande surprise, et çà laisse augurer de bonnes choses pour Indiana Jones 4. La fille aussi n'est pas mauvaise dans son rôle, surtout que pour une fois c'est pas juste la nunuche potiche écervelée, ça change un peu.
Quand à Josh Duhamel... ben en plus d'être impeccable comme toujours, il est toujours aussi succuleusement à croquer ! ce qui je l'avoue n'a rien gaché au film hehe, bien au contraire

Encore une fois pas déçu par ce réalisateur si cher à mon coeur donc

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Mer 28 Oct 2009 - 9:23

Step Up :

En tant que passionnée de danse, j'aime bien voir des films sur le sujet, ça me rappelle le bon voeux temps.
Je me suis donc fait ce film bien sympa hier soir.
L'histoire est des plus classique et mille fois déjà vu mais bon, quoi qu'on en dise, ça marche toujours : la fille riche et classique, le mec pauvre vivant en banlieu et un peu rebelle. Vous connaissez la suite
La réalisation ne casse pas des briques, mais l'histoire se laisse suivre bien agréablement, puis j'avoue que la plastique de l'acteur principal aidait beaucoup à garder mon attention tout ce qu'il y a de plus éveillée
Niveau danse, les chorégraphies sont vraiment sublime, c'est un vrai régal pour les yeux! La bande son est également bien agréable et m'a plus d'une fois donnée envie de me lever et de me joindre aux personnages sur la piste de danse
Un petit film bien sympa donc, qui se laisse regarder agréablement.

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Aujourd'hui à 11:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Critiques de films P, Q, R, S, T
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Films d'HEROIC FANTASY des années 80
» LES BO DE FILMS érotiques
» L'utilisation d'oeuvres préexistantes dans les films
» [Discussion] Phrases de Films
» Films Rock

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Peter V. Brett :: Le coin du Jongleur :: Films et cinéma-
Sauter vers: