Peter V. Brett

Le lieu de rencontre de tous les lecteurs francophones du génial Peter V. Brett, auteur de l'Homme Rune
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Critiques de films P, Q, R, S, T

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Dim 14 Fév 2010 - 22:19

Taram et le Chaudron Magique (The Black Cauldron)

Dessin animé de Disney de 1985 vu au cinéma il y a presque 25 ans et qui était resté l'un de mes préférés. Il était devenu introuvable pendant des années, soit disant trop sombre et pas assez 'populaire', je l'ai trouvé en DVD par hasard il y a quelques mois!
L'histoire de Taram, un jeune garçon chargé de gardé un cochon Hen Wen ayant la particularité de faire des prophéties, se fait kidnapper le petit cochon et se retrouve emprisonné. Il rencontre alors la jolie princesse Eilonwy, un barde, et Gurgi une charmante petite créature poilue. Ils partent tous en quête de Hen et du Chaudron Magique, afin d'empêcher le 'Horned King" de s'emparer du monde.
Je l'ai donc revu avec mes yeux d'adulte et j'ai de nouveau été enchantée par ce film!
Un style très années 80 au niveau des dessins, qui sont très beaux les décors du méchant ressemblent à une vraie grotte filmée et ils n'avaient pas peur de mettre des trucs glauques dans les dessins animés pour enfants (ce qui, contrairement à ce qui se dit en ce moment, n'est pas choquant du tout!)
J'ai eu la bonne surprise, avec la VO, de voir que John Hurt prêtait sa sublime voix grave et profonde au 'Horned King'.
Un Disney plutôt outsider, une légende.

C'est marrant parceque c'est le même style que les bouquins que je lis maintenant : de la fantasy un peu sombre, avec des dragons, de la magie, un peu d'humour, de la romance, etc. Comme quoi on revient toujours à ces premières amours lov4

_________________
Our words take the shape of our secrets
Silent vows, violently crushed
Still our minds to be open, still our heads hang low
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Lun 15 Fév 2010 - 18:33

Sherlock Holmes

Depuis le temps que je l'attendais! et que j'appréhendais... les bandes annonces annonçaient un Robert Downey Jr sexy en diable, mais des effets spéciaux... spéciaux et peut-être pas appropriés. Résultat : l'histoire est très bien menée, avec une intrigue 'SherlockHolmesienne' type, très bien filmée avec des belles prises sur les pavés et les paysages londoniens d'époque. Les effets spéciaux sont sympas, des explosions de la magie, et des ralentissements d'action qui sont en fait les mécaniques de pensées de Sherlock, ce qui est super bien trouvé et très beau à voir (Robert au ralentit en gros plan... love love love :bave:)
L'intriue est un peu compliquée, il faut bien être concentré pour se souvenir de tous les détails au moment des explications à la fin, mais elle est passionnante et bien style roman policier anglais.
Niveau acteur, la perfection : Robert Downey Jr affiné et musclé "sec" love pour cet adepte de la lutte, les cheveux hirsutes love du génie qui passe des jours sans sortir de sa chambre à réaliser des expériences, un accent parfait, une verve parfaitement maitrisée, un charme légendaire violetheart violetheart violetheart , bref, un Sherlock Holmes de rêve! Jude est parfait aussi en Dr Watson, sérieux ayant le goût de l'aventure (sinon, que ferait-il avec Holmes?...), enlaidit car son charme disparait avec sa moustache et son air guindé, mais il garde sa classe naturelle et est très convaincant. La relation Holmes/Watson (comme le souligne Gwen) est très touchante, ce sont 2 hommes qui s'aiment (d'amitié, comme des frères) et qui ne peuvent pas vivre l'un sans l'autre, on voit beaucoup de grands hommes comme ça, par paires, et c'est très bien interprété ici.
Mark Strong en méchant est... méchant, très bon, magnétique. Rachel McAdams est magnifique dans ses belles robes et ses belles coiffures, et très bonne aussi.
Un pur plaisir de cinema.

_________________
Our words take the shape of our secrets
Silent vows, violently crushed
Still our minds to be open, still our heads hang low
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Gwenescence
Herb Gartherer


Messages : 369
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 30
Localisation : Gaïa

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Lun 8 Mar 2010 - 15:10

Shutter Island

L'Histoire :

En 1954, le marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule sont envoyés enquêter sur l'île de Shutter Island, dans un hôpital psychiatrique où sont internés de dangereux criminels. L'une des patientes, Rachel Solando, a inexplicablement disparu. Comment la meurtrière a-t-elle pu sortir d'une cellule fermée de l'extérieur ? Le seul indice retrouvé dans la pièce est une feuille de papier sur laquelle on peut lire une suite de chiffres et de lettres sans signification apparente. Oeuvre cohérente d'une malade, ou cryptogramme ?

Mon avis :

Un film qui en met plein la vue. Du grand Scorcese. Compliqué, alambiqué, mais compréhensible. Une atmosphère très bien rendue, la couleur du ciel aussi inquiétante que le comportement des gens.
Di Caprio est parfait, on y croit, on est avec lui du début à la fin. Le film nous prend et nous emmène dans cet univers ni tout à fait réel, ni tout à fait faux. Quelques scènes, au suspense extrêmement bien géré, sont haletantes. Comme on aime trembler face à un film pareil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gwenescence
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Mar 9 Mar 2010 - 11:20

Shutter Island

Comme l'a dit Gwen, du grand Scorcese! Leonardo Di Caprio y est excellent, impressionnant même, tellement qu'on fini par rentrer dans ses pensées et ne plus savoir où nous sommes. L'atmosphère de l'île est extrêmement bien filmée, inquiétante et mystérieuse. L'histoire, tirée d'un livre (que je n'ai malheureusement pas lu) est apparemment bien retranscrite à l'écran. On suit, médusés, cette affaire du début à la fin, puis on reste le dernier quart d'heure le menton pendant jusqu'aux genoux.

_________________
Our words take the shape of our secrets
Silent vows, violently crushed
Still our minds to be open, still our heads hang low
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Gwenescence
Herb Gartherer


Messages : 369
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 30
Localisation : Gaïa

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Ven 2 Avr 2010 - 13:46

Le Prestige

Réumé :

Londres, au début du siècle dernier...
Robert Angier et Alfred Borden sont deux magiciens surdoués, promis dès leur plus jeune âge à un glorieux avenir. Une compétition amicale les oppose d'abord l'un à l'autre, mais l'émulation tourne vite à la jalousie, puis à la haine. Devenus de farouches ennemis, les deux rivaux vont s'efforcer de se détruire l'un l'autre en usant des plus noirs secrets de leur art. Cette obsession aura pour leur entourage des conséquences dramatiques...

Mon avis :

Duel fratricide et lutte de pouvoirs sont les ingrédients principaux de ce thriller ayant pour théâtre le milieu de la magie à l'epoque des grands bouleversements scientifiques.
Le talentueux Nolan brosse le portrait de deux hommes passionnés, dont les destins resteront intimement liés tout au long de leurs existences, l'application dans la mise en scène comme le soin apporté aux costumes et décors sont remarquables.
Il est, malgré tout, dommage que le solide scénario se termine sur d'abracadabrantes révélations qui ternissent le résultat final.
Niveau acteurs, le face à face Jackman/Bale tient toutes ses promesses. Mickael Caine prouve encore une fois qu'il a toujours sa place aux coté de la jeune génération et on est ravi de retrouver le trop rare David Bowie dans un rôle plutôt inattendu. Cependant, Scarlett Johansson, sous exploitée, a beaucoup de mal à faire exister son personnage classique de femme tiraillée entre les deux héros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gwenescence
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Lun 5 Avr 2010 - 8:56

Soul Kitchen

L'histoire d'un jeune homme Allemand d'origine grecque, Zinos, qui tient un restaurant à Hambourg, le "Soul Kitchen", cuisine de l'âme comme l'est la soul musique. Son restaurant, qui est son bébé, ne connait pas un gros succès et dois pas mal d'argent au fisc. Lorsqu'il se fait un lumbago, il engage un cuisinier pour faire le menu à sa place, et demande à un ami de jouer avec son groupe. Le groupe ramenant des fans affamés, la réputation, et la clientèle, du Soul Kitchen va changer.

Un film allemand super sympa et très drôle Une galerie de personnages secondaires aussi extraordinaires les uns que les autres (le cuisinier Shayne et ses lancers de couteaux, Sokrate le petit vieux trop fort, la mamie Grecque, le rebouteux Turc, etc) et des situations hilarantes. Un scénario intéressant, drôle, crédible, émouvant, on rentre facilement dans la vie de Zinos et on s'attache facilement à quasiment tous les persos (Ilias violetheart )
A voir et à revoir.

_________________
Our words take the shape of our secrets
Silent vows, violently crushed
Still our minds to be open, still our heads hang low
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Sam 10 Avr 2010 - 23:46

Tout Ce Qui Brille

L'histoire de 2 filles de banlieue, amies depuis leur enfance, qui veulent découvrir la vie de "riches " à Paris.
Un film réaliste où les 2 filles font exactement ce que l'on a toute fait avec nos copines (genre critiquer comment les gens dans la rue sont habillés, s'énerver pour rien, etc.) Géraldine Nakache et Leïla Bekhti sont très bien et très touchantes Mention spéciale à Audrey Lamy qui joue Carole, bien bourringue et banlieusarde, trop drôle.
Ce n'est donc pas un énième film français "comique" lourdingue ou bêbête mais un très joli film, prenant et drôle, qui nous fait oublier tous les soucis de la vie quotidienne.

_________________
Our words take the shape of our secrets
Silent vows, violently crushed
Still our minds to be open, still our heads hang low
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Critiques de films P, Q, R, S, T   Aujourd'hui à 11:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Critiques de films P, Q, R, S, T
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Films d'HEROIC FANTASY des années 80
» LES BO DE FILMS érotiques
» L'utilisation d'oeuvres préexistantes dans les films
» [Discussion] Phrases de Films
» Films Rock

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Peter V. Brett :: Le coin du Jongleur :: Films et cinéma-
Sauter vers: