Peter V. Brett

Le lieu de rencontre de tous les lecteurs francophones du génial Peter V. Brett, auteur de l'Homme Rune
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Academy Award et Batman (18 juin 2005)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Academy Award et Batman (18 juin 2005)   Ven 13 Nov 2009 - 0:06

C'est un samedi matin calme. J'ai du café glacé et et de la musique douce dans l'air. Dani et le chat sont en train de dormir ensemble sur la canapé derrière moi. Le temps est magnifique dehors.

Je devrais être en train d'envoyer des CV. Je devrais être en train d'écrire L'Homme Rune. Je devrais être en train d'apprendre mon HTLM. Je devrais être dehors au soleil.

Mais laissons tomber. La semaine a été longue.

J'ai été voir Batman Begins hier soir. J'ai été loin pour éviter tout ce qui se rapporterait au film. Je ne voulais pas savoir s'il était bien. Je ne voulais pas savoir s'il était nul. Je ne voulais pas savoir qui étaient les méchants, ou à quoi ressemblait le bat-costume. Je ne voulait rien savoir.

J'ai accéléré toutes les pubs. J'ai zappé de lire les critiques. Cette grosse avant-première de 10 minutes sur WB? Evité comme la peste. Mes amis qui voulaient en parler? Je changeais de sujet. Mon ami qui a été voir la projection-test il y a une semaine? Je ne lui ai pas parlé depuis.

Je savais déjà que je voulais voir le film, et je voulais y aller clair et sans influences.

Alors, hier soir j'ai appelé mon amie Amelia et lui ai demandé si elle voulait aller au cinéma. Elle et son mari Craig m'ont rejoint moi et Dani et Neil pour voir le film.

C'était clair que Amelia et Craig voulaient me baiser dès le début. Ils avaient déjà vu le film, et malgré ma déclaration claire que je ne voulais rien savoir dessus, bien ou mal, ils n'arrêtaient pas de se crier l'un à l'autre "N'etait-ce pas excellent quand Batman...!”

Je savais qu'ils en inventaient la moitié. Ils voulaient juste avoir mon caca nerveux. Et ils l'ont eu.

Finalement, je me suis tourné vers Amelia et lui ai dit, "Pourquoi avez-vous besoin de tout me gacher? J'ai adoré les histoires de Batman toute ma vie, et c'est une nuit spéciale pour moi. Je veux rester froid et vous avoir en train de balancer combien c'est génial ne me fera que regarder ça avec un oeil plus critique, et ça va me faire trouver des défauts qui vont tout tuer. Vous ne me connaissez pas assez bien maintenant pour savoir ça?! On a chacun notre propre façon d'apprécier les choses qu'on aime ; pourquoi vous amusez-vous à me détruire la mienne?"

Après je suis parti en trombe et suis allé parler à quelqu'un d'autre de notre groupe.

Quelques minutes plus tard, Amelia viens vers moi, visiblement vexée. "Je suis vraiment désolée", dit-elle, "Tu as entièrement raison. Ce n'était pas bien de ma part d'essayer de te gâcher tout ça en me moquant de toi."

J'ai rigolé, parceque bien sûr, je n'était pas du tout en colère. Je me payais sa tête parcequ'elle s'était payé la mienne. Elle était furieuse quand elle l'a su, et s'est assise aussi loin de moi dans la salle que possible. "J'espère que tu vas detester ce filme et t'étouffer avec!" a-t-elle crié.

Point: Peat.

En réalité, une fois que j'étais dans le cinéma, tout mon 'entrer froid et impartial' merdique est parti direct par la fenêtre. Je sautillais sur mon siège en attendant le début du film, osant espérer contre attente que cette fois, FINALEMENT, ils allaient réussir.

Parceque j'adore Batman. De tous les superhéros du monde entier qui ont amélioré ma vie au fil des ans, Batman est mon champion.

J'ai détesté le Batman d'Adam West. C'était la pire putain de série jamais faite, et ils ont tourné Batman en blague. Je n'oublierais jamais les créateurs de cette série pour ce qu'ils ont fait.

La premier Batman de Tim Burton était bof-bof. Je sais que c'est sacrilège, mais merde. Michael Keaton n'est pas un Bruce Wayne, Batman ne porte pas de caoutchouc, et la musique de Prince est nulle. Ce n'était pas un MAUVAIS film, mais ce n'était pas tout ça, quoi.

Le deuxième Tim Burton n'était que de la pure merde.

Le troisième film, avec Joel Schumacker réalisateur et Val Kilmer en premier rôle, était tout simplement gay.

Le quatrième film m'a donné espoir une set je pensais qu'il pourrait s'en sortir. Et merde, ils allaient avoir Patrick Stewart pour jouer Mister Freeze, et il y avait une rumeur sur Howard Stern en Épouvante (Scarecrow)!

Puis toute cette merde est tombée. Ils ont ramené Arnie et cette nana de Clueless, et ont fait le Bat-costume argenté et là j'ai dis "Vous savez quoi? Je n'ai même pas besoin de voir ce film."

Et je ne l'ai jamais vu.

Franchement, il n'y a jamais eu de film de Batman qui n'ai jamais APPROCHE le pire épisode du dessin-animé de Paul Dini/Bruce Timm cartoon, Batman: la série animée. Les films qu'ILS ont fait, Batman: Le Masque du Phantasme et Batman, la Relève: Le Retour du Joker, doivent être les meilleurs merdes jamais réalisées.

Nous avons tous notre propre idée sur ce que devrait être Batman, et ces idées sont différents pour chacun. C'est inévitable lorsqu'on joue avec un personnage culte qui marche depuis 50 ans, et qui a changé pour s'adapter aux modes et aux plus des chaque décennie. C'est sûr que le Batman que j'aime et le Batman que VOUS aimez sont complètement différents.

Sans aucun spoilers, ej vous dirais que le Batman dans CE film était le Batman que j'adore. Il y avait plein de défauts dans le film, mais ils sont facilement écartés par l'intrigue. Ce qui compte c'est qu'ils ont eu exactement l'instinct et l'émotion fondamentaux de Batman. J'ai apprécié chaque minute du film, et ai l'intention de le revoir au cinéma au moins une fois avant d'acheter le DVD.

En sortant de la salle, j'ai gardé un visage impassible. Amelia a été aux toilettes, et pendant qu'elle n'était pas là, je me suis tourné vers Dani et lui ai chuchoté "Regarde ça, je vais essayer de la convaincre que je n'ai pas aimé".

“Pas possible,” a dit Dani. “Elle n'a pas arrêté de regarder pour voir si tu aimais. Elle sait.”

“Regarde,” j'ai dit.


ATTENTION SPOILER!

Dehors, en s'éloignant du cinéma, je suis resté silencieux un petit moment, gardant mon visage impassible en place. Finalement, je le suis tourné vers Neil et ai dit (très fort) "Mec, scientifiquement, si tu étais frappé par un révolver micro-ondes qui changerai toute eau en gaz, tu ne ferais pas que complètement mourir?"

“Duh,” Neil dit, ou un truc de ce genre.

“Et est-ce que toute cette vapeur te brûlerai pas jusqu'à la mort si le micro-ondes ne t'a pas tué?”

“Ouaip.”

“Gah! Je ne crois pas en cette merde!” j'ai hurlé. “Trop stupide!”

Amelia s'est mise à me regarder. “Tu n'as pas aimé?” Je lui ai donné un regard désaprobateur. “Est-ce qu'on a vu le même film toi et moi?” ai-je demandé dans mon meilleur je-suis-supérieur ton.

“Merde, je croyais vraiment que tu allais aimer,” Amelia dit. “Craig! Tu avais raison! Peat a détesté!”

“Pas possible,” dit Craig, en venant vers bous. “Tu as vraiment détesté?”

“Tu rigoles?” j'ai demandé. “Chaque seconde de ce film était carrément GENIALE!”
est devenue verte de rage, encore. Je mérite un Academy Award.

Score final score: Peat 2, Amelia 0


***
VO

_________________
Our words take the shape of our secrets
Silent vows, violently crushed
Still our minds to be open, still our heads hang low
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
 
Academy Award et Batman (18 juin 2005)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» City Parade (Liège) (juin 2005) - 18 photos
» Vous l'avais oublier la ptite Mathilde ....
» Ouverture du 1er mac donald au Canada....le 1er juin....
» Bootlegs: Bob Dylan at Brixton Academy, 20/11/2005
» [2005] Jared et Shannon Leto / Music Award 2005

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Peter V. Brett :: Cul-de-Sac : le coin de Peat :: La petite fenêtre dans son crâne-
Sauter vers: