Peter V. Brett

Le lieu de rencontre de tous les lecteurs francophones du génial Peter V. Brett, auteur de l'Homme Rune
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La lâchetée dans l'Homme-Rune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arlen
Dal'Sharum


Messages : 52
Date d'inscription : 02/01/2010
Age : 21

MessageSujet: La lâchetée dans l'Homme-Rune   Jeu 7 Jan 2010 - 16:48

Bonjour à tous, je voudrais vous parler aujourd'hui d'un thème qui m'a assez intrigué dans ce livre, un thème qui est la vision de la lâcheté par Arlen...

J'ai remarqué sa dès l'attaque de la mère d'Arlen par les démons, le jeune héros se rend compte que son père ne bouge pas pour aller sauver sa femme, et éprouve par la suite du mépris envers lui .
Ce qui m'a assez perturbé dans ces passages c'est le fait qu'Arlen éprouve une importance capitale envers le courage, je ne sais pas si c'est intentionnel ou non, mais, de mon point de vue je trouve qu'il accuse trop son père d'être responsable de tout les malheurs.

Il a forcément eu une phase de haine et de tristesse qui est compréhensible, il est aussi possible qu'il ait le besoin de trouver un responsable a tout, mais la puissance du mépris qu'il éprouve envers son père m'intrigue .

J'aimerais avoir vos points de vue sur la chose, merci d'avance :-) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kissifrott
Le Manchot


Messages : 234
Date d'inscription : 28/11/2009
Age : 25
Localisation : BzH

MessageSujet: Re: La lâchetée dans l'Homme-Rune   Jeu 7 Jan 2010 - 17:56

Moi, ça ne m'étonne pas. Il a quel âge à ce moment? 8ans? A cette âge là, on se fait beaucoup d'illusion sur son père, surtout que le père d'Arlen paraît pour sage, mais qu'au final, il se rend compte que ce n'était que pour cacher sa lâcheté (m'enfin, c'est le ressentiment d'Arlen) alors que lui se sait courageux, ça lui paraît absurde de ne pas l'être. D'où le mépris violent pour son père qui sera superposé plus tard par le mépris des lâches.

C'est comme ça que je vois la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlen
Dal'Sharum


Messages : 52
Date d'inscription : 02/01/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: La lâchetée dans l'Homme-Rune   Jeu 7 Jan 2010 - 18:22

Mmh, je vois, oui, tu as raison et j'avais oublié qu'il avait 8 (je crois 11) ans pendant cette période .

"D'où le mépris violent pour son père qui sera superposé plus tard par le mépris des lâches."

C'est assez juste, on voit par la suite que ce traumatisme va lui faire éprouver de la haine envers ceux qu'il considère comme lâche.

Merci pour ton point de vue Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenescence
Herb Gartherer


Messages : 369
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 30
Localisation : Gaïa

MessageSujet: Re: La lâchetée dans l'Homme-Rune   Jeu 7 Jan 2010 - 23:20

Pour ma part, je comprends tout à fait le mépris d'Arlen pour son père lorsque ce dernier laisse sa mère mourir.
Je pense que pour le cautionner, il faut revoir le début du roman dans son entier. Arlen, dès l'enfance, il a alors 7 ou 8 ans, est quelqu'un de téméraire qui s'aventure d'ailleurs assez loin de chez lui dès qu'il en a l'occasion et qui n'est stoppé que par la nuit!
Il voit alors son père comme quelqu'un de sage et d'expérimenté car c'est le seul à savoir tracer les runes qui protègent leur maison.
Aussi, lorsque le père reste tétanisé alors que sa femme se fait attaquer et que seul Arlen réagit, il est tout à fait normal que le jeune garçon développe par la suite de la haine pour son père.

Alors que lui ne connaît pas la peur, il la voit chez les autres et l'identifie à de la lâcheté. Pour lui, ce sont deux mots synonymes.

Et on retrouve d'ailleurs cette analogie dans tout le roman...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gwenescence
Arlen
Dal'Sharum


Messages : 52
Date d'inscription : 02/01/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: La lâchetée dans l'Homme-Rune   Ven 8 Jan 2010 - 15:55

Personnellement j'ai du mal a faire le rapprochement entre peur et lâcheté, mais comme je n'ai jamais eu d'expériences comme celles qu'il a traversé, je ne peux pas vraiment m'imaginer ce qu'il ressent .

Merci pour vos analyses :-D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: La lâchetée dans l'Homme-Rune   Ven 8 Jan 2010 - 16:49

Je ne pense pas vraiment qu'il haisse son père réellement tout du long. Sur le coup forcément il éprouve de la haine, et personnellement je le comprend parfaitement.
Maintenant c'est vrai qu'il faut remettre dans le contexte. L'attitude du Père d'Arlen s'explique de par le fait qu'il vit dans une société où les démons regnent chaque nuit depuis plusieurs centaines d'années. De plus, cela maintenant des centaines d'années qu'aucun humain n'ose s'exposer à eux. Les messagers sont déjà vu comme des personnes totalement irréelle quasiment, courageuses etc parce qu'ils bravent la nuit pour relier chaque ville. Mais tout autre personne vit dans la peur et la tradition de la peur depuis des années. Donc forcément, quand le Père d'Arlen voit sa femme aux prises avec les démons, il a été conditionné toute sa vie par les croyances populaires et tout ce qu'on lui a toujours appris à penser qu'elle est condamnée, que quand bien même il sortirait pour tenter de la sauver, ils seraient condamnés tous deux.
Arlen lui est très différent. Depuis tout petit, il est en marge des autres enfants de son village, et n'écoute pas le bourrage de crâne des adultes concernant les démons. On voit d'ailleurs dans le prologue qu'il n'a en tête qu'une seule chose : aller toujours plus loin, découvrir toujours plus de choses. Déjà dans le prologue on voit qu'il n'a pas peur des démons, et qu'il les tente même puisqu'il attend toujours le tout dernier moment pour rentrer chez lui malgré ce que lui disent ses parents. Il a donc acquis une façon de penser totalement différente de la plupart des gens de son époque. Donc pour lui, s'aventurer dehors la nuit pour sauver sa mère n'a pas du tout la même signification de suicide qu'elle a auprès de son père.
C'est vrai qu'on ne peut pas tout mettre sur le dos du père non plus, mais disons que je comprend Arlen dans le sens que certes, risquer sa vie pour sauver un étranger nécessite généralement un choix pointu à moins d'avoir l'âme d'un héros, mais risquer sa vie pour sauver quelqu'un que tu aimes, c'est autre chose, et je pense que beaucoup d'entre nous ne se poseraient même pas la question, comme cela a été le cas d'Arlen. Maintenant encore une fois c'est vrai qu'il faut voir tout le contexte dans lequel ces gens vivent et que le choix du père peut se comprendre aussi.
Maintenant je ne sais pas si The Great Bazaar sortira un jour en France, mais il comporte pas mal d'éléments supplémentaires sur la vision des choses d'Arlen concernant son père. Mais je ne tiens pas à vous spoiler, donc je m'en tiendrais là

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Arlen
Dal'Sharum


Messages : 52
Date d'inscription : 02/01/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: La lâchetée dans l'Homme-Rune   Ven 8 Jan 2010 - 18:14

Merci à toi aussi Neytiri Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: La lâchetée dans l'Homme-Rune   Ven 8 Jan 2010 - 19:09

Pour appuyer le point de vue de Neyti, je dirais qu'Arlen est avant-tout déçu par le fait que son père ai laissé sa mère aux prises des démons sans même lever le petit doigt.
Je suis en train de relire The Warded Man, et j'ai lu le début ce matin, donc je ne suis pas encore arrivée à cette partie. Par contre, j'ai lu la rencontre d'Arlen avec Ragen, qui lui raconte pas mal de choses sur le monde extérieur et sur les démons. Le messager lui dit alors que le peuple du désert (les Krasians) se battent contre les démons, et Arlen ne savait pas qu'on pouvait se battre avec eux... C'est là qu'ils croisent son oncle Cholie, attaqué par les démons la veille, en train de se suicider, mais ils n'arrivent pas à le sauver.
De retour chez lui, Arlen dit à son père que Cholie a été lâche parcequ'il s'est enfuit au lieu de se battre. Son père lui dit, un peu sévèrement, qu'on ne peut pas combattre les démons, les vieilles légendes ne sont que de légendes et les runes de combat n'existent plus... Arlen lui demande alors s'il se battrait contre un démon, son père lui donne comme réponse qu'il se cacherait sauf pour sauver son fils ou sa femme...
Le jour (la nuit, quoi) où Arlen voit sa mère prisonnière des démons et son père se cacher pour ne pas mourir à son tour, le petit (alors âgé de 11 ans, je confirme, pas 8 ) est révolté et trouve que son père est un gros lâche. Forcément, il s'attendait (comme tout enfant) que son père soit un héros et brave n'importe quel danger pour sauver ceux qu'il aime, ce qu'il avait dit quelques jours avant. La déception est perçue comme haine, et Arlen voit alors son papa d'une autre façon, il le descend de son piédestal.

Arlen découvre la lâcheté des gens en parlant avec Ragen, en se rendant compte que les autres peuples ne vivent pas tous comme eux. Le fait de voir que son père ne risquerait pas sa vie pour sauver sa famille l'a déçu et résolu à se battre et ne pas faire comme tout le monde.

_________________
Our words take the shape of our secrets
Silent vows, violently crushed
Still our minds to be open, still our heads hang low


Dernière édition par Layne le Sam 9 Jan 2010 - 16:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Arlen
Dal'Sharum


Messages : 52
Date d'inscription : 02/01/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: La lâchetée dans l'Homme-Rune   Sam 9 Jan 2010 - 14:44

Oui, j'avais oublié que son père lui avait dit qu'il ferait tout seulement pour sa femme et son fils, là c'est plus compréhensible . Et c'est vrai qu'un père est un exemple quand on est jeune.

Donc je pense avoir compris en lisant vos avis, merci Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taliesin



Messages : 7
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 30
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: La lâchetée dans l'Homme-Rune   Jeu 4 Fév 2010 - 23:44

C'est marrant, tel que je l'ai compris, le livre ne parle pas du tout de lâcheté... c'est une vue de l'esprit d'Arlen.

Arlen, comme tout le monde, a peur des corelings, et il serait fou de ne pas en avoir peur ; mais contrairement à tout le monde, il a appris qu'ils pouvaient être combattu et tués. Il a peur des démons, mais le fait de les savoir vulnérables et mortels lui permet de surmonter sa peur pour leur faire face. Et dès l'instant où il prend conscience de cela, il ne cesse de se demander pourquoi les gens ne se battent pas, pourquoi ils ne font pas comme lui. Le problème est qu'il est trop jeune et eux trop vieux... des siècles de croyances populaires ne peuvent être annihilés par la volonté d'un gamin de 11 ans, on le pense juste trop jeune pour comprendre.

Comme Neyti l'a dit, les hommes vivent depuis des siècles dans la terreur des corelings, ils se terrent chaque soir derrière leurs wards comme ils le font depuis des générations et des générations ; ils ne sont pas lâches : ils ont simplement oublié qu'ils peuvent se battre. Depuis tant d'années les enfants naissent et grandissent dans la peur, ils ne peuvent pas avoir l'idée de combattre, et les parents pour les garder en vie leur apprennent à les craindre et les éviter par tous les moyens. C'est devenu un simple état de fait : on ne peut pas les battre, c'est tout, et tenter de le faire c'est un suicide, point.

Aussi quand Arlen voit son père abandonner sa mère, il prend cela pour de la lâcheté, parce que lui est convaincu que la lutte est possible. Mais quand Jeph voit sa femme se faire attaquer, il doit simplement se résigner, comme tout son endoctrinement le pousse à le faire : sa femme est perdue, et tenter de l'aider signifie mourir aussi. Son amour pour sa femme ne peut influer sur sa certitude de mourir et sa peur de la mort qui le paralyse derrière les wards.

Au vu de cela, je pense qu'Arlen se trompe complètement en jugeant lâches les hommes qui ne se battent pas ; l'écrasante majorité ne se cache que par ignorance. Preuve en est faite lors du combat de Cutter's Hollow : dès l'instant où les hommes apprennent que les démons peuvent être tués, et qu'on leur fourni les armes idoines, ils se battent. Idem pour les Krasian... il y a évidemment de véritables lâches partout, que la peur empêche de se battre ; mais ils sont minoritaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caercam.blogsite.org
Gwenescence
Herb Gartherer


Messages : 369
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 30
Localisation : Gaïa

MessageSujet: Re: La lâchetée dans l'Homme-Rune   Ven 5 Fév 2010 - 14:44

J'aurai tendance à adopter ton point de vue sauf qu'Arlen justement, a pourtant lui aussi été élevé de la même manière que tous ceux de sa génération, à savoir dans la peur. La seule différence est qu'il est plus téméraire que les autres.
Et s'il est convaincu que les démons peuvent être combattus et même tués, il n'en a la preuve qu'après la mort de sa mère, bien plus tard. Je ne pense donc pas que son courage soit dû à ce que le messager lui a dit. Bien avant cela, Arlen s'aventurait déjà de plus en plus loin et appréciait l'adrénaline que lui procurait ses excursions.

Et pour le reste, je n'ai pas dit qu'Arlen haïssait son père tout le temps.
Dans le contexte, il rend son père responsable de la mort de sa mère et part du principe que sans cette peur (je le redis, qui pour lui est synonyme de lâcheté), sa mère serait encore en vie. Et je comprends aussi tout à fait son point de vue...
Il a été déçu car son père lui avait juré qu'il sauverait sa femme et son fils si jamais ils tombaient entre les griffes des démons, promesse qu'il ne tiendra jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gwenescence
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La lâchetée dans l'Homme-Rune   Aujourd'hui à 9:46

Revenir en haut Aller en bas
 
La lâchetée dans l'Homme-Rune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les relations amoureuses & la kpop.
» [HORREUR] Décapitation dans un autocar au Canada, un homme mis en examen
» Du grave dans une voix d'homme
» Décès d'un jeune homme de 22 ans à Rahier (Stavelot)
» Un de nos Chouchous : L'HOMME DE L'ANNEE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Peter V. Brett :: Le Cycle des démons :: L'Homme Rune / The Painted Man-
Sauter vers: