Peter V. Brett

Le lieu de rencontre de tous les lecteurs francophones du génial Peter V. Brett, auteur de l'Homme Rune
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Jeu 22 Oct 2009 - 20:18

The Night Angel est composé de 3 tomes
1. La Voie des Ombres (The Way of Shadow's)
2. Le Choix des Ombres (Shadow's Edge)
3. Au-delà des ombres (Beyond the Shadows)

Début de l'histoire : Un jeune garçon, prénommé Azoth et vivant dans les rues sous le joug de gamins plus âgés et plus fort, demande à Durzo Blint, l'assassin professionnel ("wetboy") le plus doué de tous les temps, de le prendre comme apprenti, afin d'échapper à cette vie et de donner une vie meilleure à ses 2 amis Jarl et DollGirl. Après son premier test réussi, il apprend alors l'art de tuer en utilisant une magie particulière, "the Talent". Il doit ainsi changer d'identité, se fait appeler Kylar Stern, et apprendre à se comporter comme un noble et vivre parmi eux.

Le style de l'auteur, sa plume acérée, sa manière de nous amener dans l'histoire immédiatement et sans jamais s'ennuyer m'ont vraiment conquise. Beaucoup de personnages (ce qui est parfois dur à suivre...), précises descriptions des actions et paysages, développements psychologiques très profonds et émotionnels (un peu à la Dexter dans la relation à la soif de sang), humour noir, violence (c'est parfois un peu trash... Terry Goodking et Fiona McIntosh sont de la guimauve à côté!) tout y est très bien orchestré.
J'aime beaucoup le style de Brent Weeks, efficace, cynique et beau.
The Night Angel rentre désormais parmi mes livres cultes et mes références!

Allez voir le site officiel de Brent Weeks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Maërin
Messager


Messages : 98
Date d'inscription : 28/10/2009
Age : 25
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Mer 28 Oct 2009 - 20:08

J'ai vraiment adoré le premier tome de cette trilogie! C'est vrai que, comme là dit Layne, parfois c'est difficile à suivre à cause des nombreux personnages mais ce n'est qu'un détail par rapport au reste qui est tellement bien! Univers fort noir mais au final, pour ma part, je m'attendais quant même à beaucoup plus "trash".

Par contre, dès que le deuxième tome est sortit, je me suis rué dessus et je l'ai tout de suite commencé mais...j'ai stoppé ma lecture au bout des toutes premières pages... :s Pourquoi? Aucune idée. J'espère que je n'étais juste pas d'humeur à le lire ce jour là et que ce n'est rien d'autres.... J'essayerais de m'y remettre une autre fois en espérant, cette fois, le lire d'une traite et l'apprécier autant que le premier!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Mer 28 Oct 2009 - 20:49

Tu n'es pas le seuls à ne pas avoir accroché au tome 2... La fin est très bien (et très drôle mais intéressante aussi) et le tome 3 (malgré quelques passages pénibles dus à des personnages... chiants mais on survit parcequ'il n'y en a pas tant que ça et que ça passe vite) vaut vraiment le coup!
J'ai lu les 3 d'affilée et j'ai vraiment adoré

_________________
Our words take the shape of our secrets
Silent vows, violently crushed
Still our minds to be open, still our heads hang low
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Maërin
Messager


Messages : 98
Date d'inscription : 28/10/2009
Age : 25
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Mer 28 Oct 2009 - 21:23

Je vais attendre que le tome trois sorte en français (ce qui est bientôt le cas. Si je me souviens bien, c'est pour novembre). Et puis je lirais (ou plutôt j'essayerais :p) les trois d'un coup. Le tome un m'a vraiment plus, c'est dommage que j'ai eu un blocage comme sa avec le deux... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenescence
Herb Gartherer


Messages : 369
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 30
Localisation : Gaïa

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Jeu 29 Oct 2009 - 4:34

La Voie des Ombres (The Way Of Shadow's)

Résumé : Le tueur parfait n'a pas d'amis, il n'a que des cibles.
Pour Durzo Blint, l'assassinat est un art et il est l'artiste le plus accompli de la cité, grâce à des talents secrets hérités de la ni des temps.
Pour Azoth, survivre est une lutte de tous les instants. Le petit rat de la guilde a appris à juger les gens d'un seul coup d'oeil et à prendre des risques - comme proposer à Durzo Blint de devenir son apprenti.
Mais pour être accepté, il doit commencer par abandonner son ancienne vie, changer d'identité, aborder un monde d'intrigues politiques, d'effroyables dangers et de magies étranges, et sacrifier ce qui lui est le plus précieux...

Mon avis : Weeks est littéralement un génie!!! Il ne fait pas dans la den­telle, l'uni­vers est cru, évo­quant putes, viols, souf­frances et mort, tout en gar­dant assez de re­te­nue pour que le récit reste di­ver­tis­sant. Le monde d'Azoth est dan­ge­reux et im­pi­toyable.
Ce roman est noir, mais tellement bon...
Lol, je me suis éclatée à le lire!!! Pour un premier roman, Weeks a une plume d'un talent incomparable...

Ma note : Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven


Dernière édition par Gwenescence le Jeu 29 Oct 2009 - 4:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gwenescence
Gwenescence
Herb Gartherer


Messages : 369
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 30
Localisation : Gaïa

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Jeu 29 Oct 2009 - 4:39

Le Choix des Ombres (Shadow's Edge)

Résumé : Le tueur parfait n’a pas de nom, il a plusieurs visages.
Kylar Stern a renoncé à sa vie d’assassin. Son maître Durzo et son meilleur ami Logan Gyre, l’héritier du trône, ont trouvé la mort au cours de l’invasion brutale du pays par les armées du Roi-dieu. Kylar part s’installer dans une autre ville, fait de nouvelles rencontres et change de métier.
Mais lorsqu’il apprend que Logan est toujours vivant, prisonnier dans une prison infâme où il doit cacher son identité, Kylar est confronté à un terrible dilemme : abandonner la voie des ombres à tout jamais et vivre heureux avec sa petite fa-mille, ou bien replonger dans la violence et mettre à profit ses talents mortels pour sauver son pays et son ami… au risque de tout perdre.

Mon avis : Rhhhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!!! Sans aucun doute, l'Ange de la Nuit est devenue l'une de mes sagas favorites!!!!! et Kylar, l'un des rares personnages dont je suis tombée amoureuse... Il évolue de telle façon qu'on ne peut que partager ses peines et la torture qui l'écartèle entre son désir d'être quelqu'un de bien pour la femme qu'il aime et sa nature profonde d'assassin. Je l'aiaiaiaiaiaiaiaime!!!!!!!
violetheart violetheart violetheart
Ce tome est dans la parfaite continuité du premier : de l'action, de l'action et encore de l'action, des complots, de la magie, du passionné et de l'abject, de la torture et de l'amour!!!! Tout ce qui fait un chef d'oeuvre de Fantasy!!!!
Ça mais également tout le talent de Brent Weeks dans son jonglage avec les mots : à la fois poétique et grivois (ben oui, parfois un peu de vulgarité, ça fait pas de mal!)...

Aujourd'hui, je n'ai qu'une hâte, pouvoir tenir le troisième tome entre mes mains!!!!!!

bounce bounce bounce bounce bounce


Vivement le 13 novembre!!!!

Ma note : Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven (Pour pas changer... Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gwenescence
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Jeu 29 Oct 2009 - 11:31

Eh bah ça me fait tout bizarre de lire ce que tu as mis Maërin parce que je suis exactement dans le même cas que toi!!!

J'ai adoré le premier tome, et j'avais commencé le second, mais j'ai fini par le laisser le côté lors d'un passage particulièrement long et pénible où l'histoire s'embourbait et peinait à avancer, pour ne jamais le reprendre jusqu'ici, malgré une fois encore tout le bien qu'on aura pu me dire dessus...

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Maërin
Messager


Messages : 98
Date d'inscription : 28/10/2009
Age : 25
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Jeu 29 Oct 2009 - 16:21

Ha sa va alors, je suis pas le seul dans ce cas là Very Happy

Je trouve sa dommage... Le premier tome était tellement bien...
J'espère que quand je relirais le deuxième tome, sa passera cette fois... :s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenescence
Herb Gartherer


Messages : 369
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 30
Localisation : Gaïa

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Jeu 29 Oct 2009 - 20:45

C'est dommage que vous vous soyez interrompu tous les deux...

Mais ce sont des choses qui arrivent. C'est vrai qu'au début, certains passages peuvent paraître ennuyeux mais dès qu'on les dépasse, on entre dans le vif du sujet et alors là, ça devient carrément addictif! Je vous promets!

Un peu de soutien ne serait pas de trop Laynou!! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gwenescence
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Jeu 29 Oct 2009 - 21:39

Mais j'ai dit qu'il fallait continuer, oh! bounce colère

Pour soutenir Gwen (et Brent violetheart ) : LISEZ LE TOME 3!!! il est excellent et la fin surprenante et émouvante et beeeeeeelle

(voilà, t'es contente ma jolie Gwenou d'amour que j'aime?)

_________________
Our words take the shape of our secrets
Silent vows, violently crushed
Still our minds to be open, still our heads hang low
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Maërin
Messager


Messages : 98
Date d'inscription : 28/10/2009
Age : 25
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Jeu 29 Oct 2009 - 21:43

Moi j'attend que le tome 3 sorte comme sa après je lis le tome 2 et 3 d'un coup Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Jeu 29 Oct 2009 - 21:44

Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Our words take the shape of our secrets
Silent vows, violently crushed
Still our minds to be open, still our heads hang low
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Gwenescence
Herb Gartherer


Messages : 369
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 30
Localisation : Gaïa

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Jeu 29 Oct 2009 - 23:09

Vouiiiiii Laynou, je suis très contente!!!! Very Happy Very Happy Very Happy

Pour la peine, t'as le droit de porter une robe comme on les aime :

Tiens!



Pour en revenir à nos moutons, ce n'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde, lol! Mae, on compte sur toi! clin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gwenescence
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Jeu 29 Oct 2009 - 23:55

ooooooooooooh love

Eh bah samedi soir, je m'habille en Night Angel Very Happy ou Wetboy plutôt

_________________
Our words take the shape of our secrets
Silent vows, violently crushed
Still our minds to be open, still our heads hang low
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Gwenescence
Herb Gartherer


Messages : 369
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 30
Localisation : Gaïa

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Ven 30 Oct 2009 - 0:12

Loool Laynou... Vivement les photos!!!!! bounce

Mais pour rester dans la veine Brent Weeks, je propose un petit interview de l'auteur... Very Happy
Avis aux non anglophones : désolée, je suis une piètre traductrice!



Now that The Way of Shadows, Shadow's Edge and Beyond the Shadows have all been released to widespread critical acclaim--many, including myself, thinking it the debut of the year--and people know Brent Weeks, do you feel more pressure writing your next novel now that you've set the bar so high? What can you do to avoid the dreaded sophomore slump?

Brent Weeks: For me, the pressure to write a great book comes from myself. When a lame second book follows an amazing first book, I feel ripped off. That's why I worked hard to make Shadow's Edge awesome. (I consider that my sophomore effort, but I understand what you mean. My first three books can be considered one outing since they arrived so fast, so I'll play ball with your question.) But I think every book is hard in its own way. First books are hard to lay the groundwork and be original but fast-paced. Second books are hard because you have to expand the conflicts and reveal more of the world in interesting ways, and finales are hard because you have to tie up lots of loose ends in ways that matter. But regardless of what I write, I want my next book to be better. I have some confidence that this will happen because I'm young, and I still have a lot to learn.

What new trick did you learn in writing the Night Angel trilogy that you'll use in your next book?

Brent Weeks: Verbing. I swore not to verb again, but I screwed that. Nah, honestly, I learned to relax enough to use humor. Natural comedians use humor when they're nervous. Me, I have to be comfortable. If you're going to punish your characters a lot like I do, a book can get really depressing. Humor lightens that and also sort of slingshots you, making the highs higher and the lows lower.

In the series, the main character Kylar Stern works as a wetboy, a type of magical assassin. Assassins can miss their targets, wetboys never do. He's like half-Jedi, half assassin. Why distinguish between a wetboy and an assassin? Was it ever a concern that Kylar--who eventually becomes immortal--would be too powerful? And this would lessen the dramatic impact of the story?

Brent Weeks: The distinction is mostly for pride. Like if you're published, and someone says, "Oh, did you self-publish?" Retch. Or you're a professional musician who plays half a dozen instruments, and you meet some guy, and he's like, "Oh, I'm a musician too, do you want to hear my song?"

The concern that Kylar would become too powerful is a huge danger. Take Matrix 2. Neo and Agent Smith fight. Cool fight, amazing choreography. I was wowed, until halfway through the fight, I had this realization: Neo can come back from death, and Agent Smith can copy himself. In other words, they could bash each other senseless for a million years, and it wouldn't change anything. They might just as well sit and chat over tea. There's nothing at stake. So yes, the danger of a too-powerful protagonist is huge, and I tried to take it on in some different ways than the classic oh-I-inexplicably-lost-my-powers-but-they'll-come-back-in-time-for-the-finale.

Being a wetboy, Kylar has tons of super cool abilities: immortality, invisibility, being a kick-ass fighter. If you could have any one of Kylar's abilities, which one would it be? How would this ability help you as a writer?

Brent Weeks: I had to cut the scene in which we saw this because of space considerations, but as a matter of fact, Kylar is also quite talented at charades. Immortality, charades. Crap, I think I'd have to go with charades.

The majority of characters in The Way of Shadows are not exactly who they seem to be, having at some point in the past assumed a different identity. And their mysterious pasts eventually all find their way to light, revealing the real person behind the shadow. What is the significance of shadows in the trilogy? How does one go beyond the shadows?

Brent Weeks: Oh, now you're talking about fantasy like it's literature. Don't you know they'll reject your reviewer's license if you do that? As a writer, I see myself as an architect. I make the plans, but a reader builds the story. So, good catch, and no, it wasn't accidental, but I'm going to leave it at that.

If you had to hire one of your wetboys to perform a hit, who would it be? Why would you pick them as opposed to another character?

Brent Weeks: As long as the deader deserved it, Durzo Blint. If it was just some random guy, Scarred Wrable. Hu is too sick: I don't trust people who truly glory in killing; it's not professional. And as an evil overlord who orders people killed, I'd be a bit suspicious of Kylar. Too young, too new, too many questions.

Clichés and epic fantasy go together like chocolate and peanut butter. There are so many bad clichés out there that writers continually abuse when telling a story. If there was one fantasy cliché you could eliminate from the world, what would it be? Is there a cliché you absolutely love?

Brent Weeks: The cliché that I hate would be the hero who gets horrendously wounded, and still manages to run a marathon--with his best friend on his back. Did I mention the wound was losing a leg? Cliché I love would have to be the young person who finds out that what they've suspected for their whole life is true: they really are special.

You've mentioned in another interview that one of your weak points as a writer is that you suck at names. What's the worst name for a character you've ever come up with?

Brent Weeks: Oh, I see. Anything I say can and will be used against me in a court of public opinion, huh? Fine. Anything with an apostrophe. I will, unfortunately, be chained to using the word "Sa'kagé" and a few others whenever I write in Midcyru for the rest of my life, but I've had it with apostrophes. The worst though would be a slave named Tobby. How'd that happen? Sounds like Dobby the house elf. Free Tobby!

Many have pointed out the lack of detailed worldbuilding in the Night Angel trilogy. Do you feel detailed worldbuilding is necessary in an epic fantasy novel? Do you love it or hate it? It seems you sacrifice worldbuilding for pacing. Is pacing something that comes more naturally for you?

Brent Weeks: It all depends what you mean by worldbuilding. Do you mean that the politics have to make sense, that there needs to be a history between nations and between peoples, that there are prejudices against certain groups for good reasons and bad, that there is a mythology and geography to the world and that it matters, that the people in one country remember a war differently than people in another country remember it? Then yes, I agree. If you mean do you need long descriptive paragraphs about the buttons on some woman's dress at a party, no. Is it really necessary to describe the exotic garnishes on each of four courses in a meal five or ten times in a novel? I can see doing that one time, to impress us with how lavish or outlandish a meal is, but after that… why does this matter?

I write intentionally with at least two levels. (Compared to Dante, who deliberately wrote on four.) I think this really confused some people. I wanted anyone to be able to follow the plot, the conflicts, the motivations, the rising stakes, the high tension. So some critics saw that the story isn't very demanding on that level and decided that the world was simplistic. But I do worldbuilding a little like Steven Erikson does everything--I throw you in and make you figure it out on the fly. I had a reader ask recently why I didn't have a religious structure, despite that there was religious belief. The answer? There is a religious structure. It doesn't make it into the novels because the structure of the various churches didn't matter to the characters and didn't affect the plot. It's there, and it's alluded to, but my stories aren't a guided tour in a zoo bus. They're a chase scene with Z4's and McLarens. I'm not going to stop to describe a flower by the side of the road unless it's about to get run over.

I write with a modern reader in mind. How many of us skim the long descriptive paragraphs, searching for an action verb or some dialogue? You know why we do that? Because action verbs and quotation marks tell us when something is happening. It's not that we've got short attention spans, it's that we're smart. You know what, the pattern of the embroidery on that lady's blouse really doesn't matter! It might be interesting to you; you might want to learn about Victorian fashion. There's nothing wrong with that. The more of that you have, however, the less story you're going to have. It's that simple. Every page of description is a page where nothing happens. I'm oversimplifying--description can be used artfully to deepen tension or emotional investment, but so often it's not.

The payoff of my style is that there's always something happening. The pace is fast, and it rewards second and third readings. The tradeoff is that it demands imagination and flexibility. When I mention that Ladeshians have black skin, you might imagine Zulus. But then, in passing, you'll hear about the silk monopoly or the Civil Service examinations. We never go to Ladesh, so in one way, it's not important, but if you do notice it, you might see that the "Africans" you imagined are culturally more similar to the Chinese of antiquity. If we ever go to Ladesh, you'll see again that this isn't just China with black-skinned people. So I require flexibility of my readers, and I guess I demand their trust: I'll fill it in when it's important. It's a storytelling compromise, but at the other end of the spectrum is Dickens: I'm going to tell you the story of a boy, but before I do that, you need to know the sad history of his parents, who in turn were descended from… That style demands patience but not flexibility. I'm the MTV generation. I do the opposite. If it doesn't work for you, go try Wuthering Heights. Just kidding. I wouldn't wish that on anyone.

Twenty years from now where do you see yourself as a novelist?

Brent Weeks: In front of my computer? My dream has always been just to do what I do--which I find meaningful--and make enough money doing it to support my family. So I'm living the dream now. There are no assurances in life generally, but especially not in this line of work. Even saying I'll be writing in twenty years is an expression of a hope, a dream. To take that for granted seems ungrateful for this incredible gift: I'm getting to write for a living right now. You know how many people want to do that and never get to?

I guess one thing that I would love would be to see a whole shelf of my books in the bookstore.

Thanks Brent.


*Source : Blood of the Muse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gwenescence
tkl
Jongleur


Messages : 63
Date d'inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Ven 30 Oct 2009 - 8:58

Merci d'avoir déniché cette interview que je n'avai pas lu

Une très belle Saga dont je vous propose de partager mes impressions au fil des pages:

20/04 :Une écriture sans compromis.
Un livre sombre, bien emmené et surtout sans aucun poncifs.
Amoureux de l'assassin royal pour la jeunesse du héro,
Du Trône de fer pour l'espérence de vie des personnages,
De waylander pour ceux qui aiment les assassins à l'âme blessés,
Ce livre est pour vous!
Et puis zut! pas besoins de références ce bouquin est très bon.

Attention néamoins, scènes (très) violentes et dérangeantes par endroits...

Le livre est quasi terminé.
Bilan: un ouvrage Définitivement sombre avec des personnages frôlant la mort et la folie à tout les instants.
De grands moments de lecture (infiltation à la splinter cell...) même si je pense que le récit as du perdre à la traduction. Du coup j'ai commandé la trilogie en V.O. et l'attend avec impatience.

11/05 : Et hop!
Deuxième tome...
toujours passionnant.
Même si l'on sent que l'ensemble est un peu "vert", on prend beaucoup de plaisir à voir évoluer les personages, avec un questionnement perpétuel de l'utilisation du potentiel, de l'opportunisme et d'une forme de morale.
Enfin dans un récit, le héro peut se payer une bonne tranche de bonheur.
Ce qui est interessant ici c'est que l'on a l'impression que le happy end est au début...ce qui est à priori de bonne augure pour la suite!


19/5 :Et hop de hop!
Fin du deuxième tome. un régal
volume très satisfaisant où l'auteur fait évoluer son personnage de manière sensée, où la fin est une fin pour mieux relancer la suite, où les personnage secondaires tissent leur trames pour mieux influencer le récit.
Enfin, cette brutalité qui semblait monnaie courante et à la mode en fantasy (Mc Intosh) n'est pas complètement gratuite.
J'enchaine la suite!...

30/06 :Moitiée du troisième Tome
L'intensité ne descend pas, les fils narratifs s'entrecroisent sans heurts et pour le plaisir du lecteur.
Sans être un monument littéraire, enfin un récit qui (jusqu'ici) tiens toutes ses promeses et ne laisse pas sur la faim.


8/06 : Plus que quelques pages...
Mes Aïeux! quel finish !
bon et bien, je confirme:
A mon sens, la trilogie n'est pas un sommet de littérature, ni une merveille culturelle, mais bien un concentré d'efficacité ou le lecteur est embarqué (secoué) dans l'aventure comme dans un grand huit.
Je continue donc de le conseiller à la lecture pour de bons moments.
D'autant plus que de nouvelles pistes pour une probable suite font saliver d'avance...

10/06 :Les dernières pages sont éblouissantes, la fin est juste magistrale, boum! la claque!
Super satisfaisant et donne l'eau à la bouche pour une suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Ven 30 Oct 2009 - 23:36

Bragelonne a dévoilé la couverture du tome 3, magnifique



_________________
Our words take the shape of our secrets
Silent vows, violently crushed
Still our minds to be open, still our heads hang low
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Gwenescence
Herb Gartherer


Messages : 369
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 30
Localisation : Gaïa

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Sam 31 Oct 2009 - 12:03

Holalalalalalalalalalalalalalalalalalalaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!! Elle est superbe!!!!!!!!! love love love love love love

violetheart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gwenescence
Kira



Messages : 5
Date d'inscription : 20/11/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Sam 20 Nov 2010 - 16:40

Cette trilogie est superbe !! Très bien écrite même si j'ai eu du mal a suivre au début du premier tome. Je n'ai pas encore fini le troisième tome, mais la fin est proche !! Smile
Avis aux amateurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks   Aujourd'hui à 0:13

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ange de la Nuit (The Night Angel trilogy) - Brent Weeks
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opéra Night : Complexe de nuit en Bourgogne
» Trans-Siberian Orchestra/Beethoven's Last Night
» Guardian Angel de John McLaughlin
» Night Bird Flying
» [10-12-2016] CHAMBRAY LES TOURS (37) - La nuit du prog

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Peter V. Brett :: La bibliothèque du Duc :: Fantasy et Fantastique-
Sauter vers: