Peter V. Brett

Le lieu de rencontre de tous les lecteurs francophones du génial Peter V. Brett, auteur de l'Homme Rune
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Blade Itself et suite : The First Law Trilogy par Joe Abercombie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tkl
Jongleur


Messages : 63
Date d'inscription : 29/10/2009

MessageSujet: The Blade Itself et suite : The First Law Trilogy par Joe Abercombie   Jeu 29 Oct 2009 - 14:55

Revue au fil des pages:

04/08: The Blade Itself incites to deeds of violence -Homer-

La première moitiée de citation fait le titre de ce livre me paraissait étrange car je ne conaissait pas assez bien Homer.
Dans son intégité je trouve cette citation très riche de développement:
"La lame à elle seule incite des actes violents" qui viens en contradiction frontale à l'afirmation (latine qui vis pacem para bellum) "qui veut la paix prépare la guerre" largement répendue en géopolitique et aux Etats Unis notament.

Je trouve ce livre interessant à plusieurs niveaux (je n'en suis qu'aux premiers chapitres) :

L'objet: oui, je suis sensible au livre en tant que tel, et l'effort d'édition sur papier satiné avec une couverture soignée presque parcheminée est déjà fort agréable
Le style: plutôt direct, les personnages sont décris par ce qu'ils voient pensent ressentent.
Attention, l'ensemble est relativement sombre, et jusqu'ici on assiste à de belle description de souffrance, équilibrées néamoins par une touche d'humour (très) grinçant

Plustôt bon donc jusqu'ici...

14/08: Aouch! C'est ce qui me viens à l'esprit en lisant se livre. Il ne peut être dévoré, que dégusté pour la manière dont l'auteur as le talent pour cristalliser les émotions et les situations avec cet humour si particulier.
J'adore l'ironie à l'Anglaise.
Malgré un début où il faut bien mettre en place les personnages, pour que l'action embraye, c'est très bon.

21/8: Prenez une dizaine de fils de taille et de couleurs différentes, tirez les doucement vers vous, et petit à petit vous découvrez que ces fils si différents font un seul canevas, pour finalement représenter une fort belle pièce de tissus, et bien c'est ce que je ressent après la lecture de cet ouvrage si particulier.Drôle, sombre violent, profondément humain (les commentaires de Glokta valent à eux seul le coup), ce livre est pour moi à ce jour sans pareille.
Avec des poncifs du genre, l'apprenti chevalier, le barbare ect... l'auteur nous embarque avec eux dans les méandres sombres et parfois poisseux de leur conscience. Il prend le contrepied parfois de chacun pour mieux éclairer un canevas qui ne manque pas de souffle!
L'une de mes citations préférée:
"You have to learn to love the small things in life, like a hot bath. You have to love the small things, when you have nothing else.

24/08: Before they are Hanged The First Law Trilogy Book two.
Très bon démarrrage, on sent que ca va vite, très vite...et fort

31/08: "We should forgive our enemies, but not before they are hanged." Heinrich Heine
est la citation complète qui compose le titre du livre comme le précédent:
"Nous devrions pardonner à nos ennemis, mais pas avant qu'ils ne soient pendus"
Une phrase du Gardian sur la jaquette me reviens continuellement à l'esprit concernant ce livre:
delightfully twisted and evil: Délicieusement tordu et méchant ( ou mal) : on ne pourrait mieux dire!
On retrouve la situation où des personnages en quète devraient pouvoir changer leur personalité pour le meilleur...mais ce n'est pas forcément le cas,
Où des personnages trouvent une solution ... mais ce n'est pas forcément le cas.
Je pense que c'est ce qui fait le sel de ce livre: les personnages ne passent pas un temps infini pour trouver une solution, mais on découvre leur comportement une fois une partie de leur dilemne résolu les ammenant irrémédiablement vers de nouvelles équations.
Guerre rangée, escarmouches, fuites, long périple et embuscades, quel plaisir! sans parler de cet humour noir si délicieux

04/09: Whaou! Le tome 2 est quasi terminé et ca bouge vraiment!
Attention pour les coeurs tendre, certaines scène sont sans concession (esprit de Saw est tu la? ).
Tout comme le vocabulaire qui est du registre des personnages.
Si parfois on se dit que tout de même il sont vulgaires, en y réfléchissant, c'est vrai qu'il est tout de même plus réaliste pour un esclave de s'exprimer en "F..." qu'en "Hola, fi! monseigneur"

L'assassin Royal est écrit à la première personne, le trône de fer est par point de vue par personnages, mais ici les chapitres (toujours titrés par clin d'oeuil à ce qui va se passer) donnent chacun un éclairage suivant la perception d'un grouppe de personnages et c'est comme si vous vous teniez juste derrière l'épaule de l'action.

On se sent enmaillotté dans le développememnt de l'histoire pour être constament laissé haletant au fil des pages et on attend avec une délectation un peu coupable le développement grinçant suivant.

Je ne saurait que trop recommander jusqu'ici ces deux premiers volumes de la Première Loi pour les lecteurs avides d'action, aimant les combats particulièrement bien décrits et n'étant pas rebutés par une bonne dose de cynisme.

07/09: Le tome 2 est passé tout seul et s'efface doucement pour laisser place au majestueux:
Last argument of kings:
L'histoire est en pleine continuité, pas de seizure, pas de respiration on continue à fond les gaz dans les revers et développements des differents personnages. On a la satisfaction d'avoir une seule ét même histoire qui tend vers un dénouement(peut être...) et pas une bonne idée dans le T1 rallongée sauce saga dans les tomes suivants.
Toujours aussi grinçant, l'humour et le "réalisme " (les lecteurs comprendront pouquoi je le met entre guillemet...) sont omniprésents.

10/09:Last Argument of Kings-Le dernier argument des rois- Serait ce que Louis XIV aurait fait graver sur ses cannons. et accessoirement le titre de la deuxième partie de ce dernier tome bien massif et consistant.
Il est vaiment le meilleur des trois.
Moins d'onomatopées, un peu moins de language cru, on est vraiment dans l'emballage final d'une histoire incroyable: comme si on commencait à prendre de la hauteur pour voir tous ce petits cas particuliers converger vers une issue, mais avec encore et toujours des tournants d'histoire absolument fabuleux.
Ce roman est réellement épique: que d'action débridée: pour l'honneur: un peu, pour le pouvoir: beaucoup, pour la vangeance: à la folie!
Dur dur de replacer le marque page...


14/09: Bon, ben le dernier tome touche à sa fin
Mais M. ABERCOMBIE as sortis "Best Served Cold" (meilleur servis froid) un mahousse roman unique ayant pour thème ... la vengance

Dernières impressions pour ce cycle:
Imaginez un terrain immense (plus de 660 pages) irrigué de nitroglycérine et planté de batons de dynamite. le tout jonché de bidons d'essence et d'acide.
Au milieu de tout cela des pyromanes se promènent le briquet allumé devant la mèche de chalumeaux...
Une fois ceci en tête, imaginez vous à l'épicentre...ca donne une idée de la tension possible...
Et bien ici l'auteur as le talent d'envoyer lui même l'alumette qu'il viens de craquer, de vous pousser du coude en vous disant :"regarde ca va péter et ca va être beau"
... et c'est vrai que c'est beau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: The Blade Itself et suite : The First Law Trilogy par Joe Abercombie   Jeu 29 Oct 2009 - 15:29

Cette trilogie me fait de l'oeil depuis un moment déjà, et je pense que je vais la lire un jour... (surtout que ce tu dis dans tes dernières impressions, tkl, est trèèèèèèsalléchant)

_________________
Our words take the shape of our secrets
Silent vows, violently crushed
Still our minds to be open, still our heads hang low
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: The Blade Itself et suite : The First Law Trilogy par Joe Abercombie   Jeu 29 Oct 2009 - 17:53

violetheart violetheart violetheart violetheart violetheart violetheart violetheart violetheart violetheart violetheart Glotka violetheart violetheart violetheart violetheart violetheart violetheart violetheart violetheart violetheart violetheart violetheart violetheart

Bon, je n'ai lu que le premier, parce que j'avais eu des tas d'autres choses à lire après qui m'avait fait repousser ma lecture du reste à plus tard, et puis finalement je n'ai jamais repris, mais j'ai pourtant la suite qui m'attend sagement sur mes étagères.

J'avais beaucoup aimé ce premier tome, mais je trouvais qu'à l'instar des Lames du Cardinal de Pevel, ça donnait l'impression d'être une longue introduction à l'histoire qui semblait vraiment débuter seulement sur la toute fin du livre où on comprend enfin le pourquoi du comment et où l'histoire veut en venir.
Et puis il y a un personnage qui m'insupportait énormément, le gars qui apprend à se battre à l'épée là, j'ai oublié son nom, et tous les passages avec lui m'ennuyaient à un tel point que j'ai plusieurs fois carrément failli abandonner la lecture.

J'avais aussi trouvé ce premier tome très difficile à lire en anglais, mais en meme temps depuis je me suis beaucoup améliorée donc il faudrait sans doute que je prenne le temps de le relire avant de lire la suite.

Et puis... je suis totalement amoureuse de toutes les couvertures des livres d'Abercrombie lov4

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: The Blade Itself et suite : The First Law Trilogy par Joe Abercombie   Jeu 29 Oct 2009 - 17:55

oui elles sont belles ses couv! Je bave toujours sur celle de "Before they are hanged" chez Gibert!

Ahhh, c'est ce fameux Glotka dont tu étais in love? Razz

_________________
Our words take the shape of our secrets
Silent vows, violently crushed
Still our minds to be open, still our heads hang low
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Neytiri
Painted woman
Painted woman


Messages : 756
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 33
Localisation : somewhere outside in the night

MessageSujet: Re: The Blade Itself et suite : The First Law Trilogy par Joe Abercombie   Jeu 29 Oct 2009 - 18:01

Oui Glotka est un personnage dont je ne pouvais que tomber amoureuse. Si tu veux on pourrait dire dans un sens que c'est un Severus Rogue puissance 1 milliard Razz Dans le sens où le gars il est détestable, infecte, cynique au delà du possible et parle avec une ironie massacrante, mais tu ne peux pas t'empêcher (enfin quand tu réfléchis comme moi et est attirée par ce genre de personnages lol) de t'y attacher profondément. Et puis en plus son métier c'est de torturer les gens, ce que j'ai trouvé plutôt très fun lov3

_________________
What price can you put on your dreams?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petervbrett.forumactif.com
tkl
Jongleur


Messages : 63
Date d'inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: The Blade Itself et suite : The First Law Trilogy par Joe Abercombie   Jeu 29 Oct 2009 - 18:53

Peut être voulais tu parler de Jezal?
Et oui il est infect...et oui il évolue, mais pas forcément comme on pourrait le penser.
Tomber amourouse de Gloka? On peu découvrir que beaucoup de choses sont envisageables dans l'univers de m. Abercombie.
Et oui, Le T1 est une longue introduction...mais quelle introduction!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layne
dama'ting


Messages : 677
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 37
Localisation : casting the bones

MessageSujet: Re: The Blade Itself et suite : The First Law Trilogy par Joe Abercombie   Jeu 29 Oct 2009 - 19:28

Ah, je comprends mieux, Neyti angel/devil

_________________
Our words take the shape of our secrets
Silent vows, violently crushed
Still our minds to be open, still our heads hang low
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumpkinlayne.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Blade Itself et suite : The First Law Trilogy par Joe Abercombie   Aujourd'hui à 11:30

Revenir en haut Aller en bas
 
The Blade Itself et suite : The First Law Trilogy par Joe Abercombie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prokofiev - Suite scythe
» pyjama suite
» HOSTSONATEN LIVE - THE SEASONSCYCLE SUITE: OFFICIAL PRESENTATION !!!!
» West Side Story suite de Leonard Bernstein
» [Jeu] Suite de nom de films

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Peter V. Brett :: La bibliothèque du Duc :: Fantasy et Fantastique-
Sauter vers: